Dans cette librairie, vous pouvez acheter un livre ET adopter un chaton

On connaît déjà le concept des cafés où nos amis félins peuvent déambuler librement. Voici l’étape supérieure. Au Otis & Clementine’s Books and Coffee, une librairie canadienne, non seulement les chatons règnent en maîtres, mais les clients peuvent en adopter. Une initiative originale qui vise à créer une alternative aux traditionnels refuges d’animaux.

Un café, un livre… et un chaton !

La propriétaire de la boutique, Ellen Helmke, a lancé son programme l’année dernière en se rendant compte de l’espace libre dont elle disposait. Les chatons qui se baladent désormais dans son établissement ont été confié par Southpaw Conservation Nova Scotia. Il s’agit d’une organisation qui vient en aide aux animaux abandonnés.

Concrètement, les clients peuvent donc peuvent feuilleter des livres en dégustant une boisson chaude. Avec, en bonus, la possibilité de s’amuser en compagnie d’un des chatons !

Comment adopter ?

Si une personne désire adopter, il lui faudra verser quelque 194 dollars (environ 175 euros) à l’association susmentionnée. Et même si le procédé est inhabituel, la transaction demeure sérieuse. En effet, Southpaw Conservation Nova Scotia assure la bonne santé de l’animal. Et les futures propriétaires doivent fournir des références avant de pouvoir le ramener chez eux.

Commentant le concept, Ellen Helmke a déclaré :

« Certaines personnes viennent spécialement pour voir les chats, d’autres entrent dans la boutique pour regarder des livres et découvrent les chatons. Dans un cas comme dans l’autre, les réactions sont très positives. Après tout, qui n’aime pas les chatons ? »

Et le succès est au rendez-vous. En effet, 30 chats ont déjà été trouvé un nouveau foyer.

Pour rappel, la France est la triste championne européenne du nombre d’animaux abandonnés, avec environ 100 000 cas par an. L’association 30 Millions d’amis avait alors dénoncé en 2019 un « palmarès de la honte ». Et dévoilé une campagne choc contre le développement du phénomène.

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement