Cette artiste transforme les princesses Disney en film d’horreur

Découvrez les princesses de Disney comme vous ne les avez jamais vu. Exit les froufrous et les paillettes, c’est dans le monde de l’horreur que nous plonge Anastasia Kosyanova, avec ses créations pour le moins originales.

Cette artiste russe est passionnée des princesses Disney. Elle avait déjà transformé les héroïnes en fashion victimes en leur associant à chacune une marque de haute couture selon leur personnalité. Et le résultat était plutôt réussi.

Aujourd’hui, et probablement inspirée par l’approche d’Halloween, c’est en personnages de films terrifiants que l’artiste a décidé de relooker les princesses.

Ainsi nous pouvons admirer Cendrillon en zombie, Esmeralda en « Scream », Raiponce en mariée dans « Les Noces Funèbres » ou encore Rebelle en Chucky.

À cette collection horrifique vient s’ajouter Mulan dans le rôle de Samara Morgan du film « The Ring », Pocahontas en Jigsaw du film d’horreur « Saw » et Ariel en clown diabolique Pennywise (ou Grippe-Sou), du film « Ça ».

Sur Instagram, l’artiste compare les princesses Disney  en « journée normale », même si elles sont déjà totalement relookées, puis en costume d’Halloween.

De nombreuses créations effrayantes qui pourront donner des idées pour les costumes d’Halloween. En prêtant bien attention aux illustrations, nous pouvons observer que les princesses Disney sont habillées selon la précédente création d’Anastasia Kosyanova. À savoir Cendrillon en Chanel, Rebelle en Moschino ou encore Mulan en Tom Ford.

Portrait d’Anastasia Kosyanova

Anastasia Kosyanova est une jeune artiste russe de 29 ans. Elle transforme son amour pour Dinsey en fan art et partage ses créations avec plus de 116 00 adeptes sur Instagram.
Cette illustratrice qui a acquis une renommée pour son art de la mode glamour, notamment auprès des princesses Disney dans la mode moderne et chic. Elle a dirigé sa propre entreprise en vendant ses pièces et a acquis une popularité rapidement sur son compte Instagram : @nastya_kosyanova pour avoir présenté son travail. Elle a lancé son entreprise d’illustration en avril 2017.
Actuellement sur son site internet, elle vend des coques de téléphones, des t-shirts, des tote bags, des mugs etc.

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement