Dans cet hôtel des chiens à adopter séjournent librement

Comment cultiver l’originalité de son établissement, assurer de la compagnie aux clients et pallier à l’abandon des animaux de compagnie ? Un hôtel Home2Suites du groupe Hilton basé à D’Iberville, dans le Mississipi, a trouvé la réponse. Accueillir des chiens abandonnés, et proposer leur adoption aux visiteurs.

Les chiens, des rues à l’hôtel

L’hôtel a lancé le concept, baptisé « Fosterin Hope », en octobre 2018 avec l’aide de Humane Society of South Mississippi. C’est cette association militant pour la protection des animaux qui livre régulièrement à l’établissement des chiens abandonnés. Lesquels, une fois sur place, gambadent librement.

Les clients aux longues réservations (plusieurs semaines, voire mois) peuvent demander à l’administration de passer le séjour avec l’un des canidés. Ils ont alors la responsabilité de les accueillir dans leur chambre, les toiletter et les promener.

Il s’agit d’un bon moyen de vérifier si, après le coup de coeur, l’adoption est sérieusement envisageable. C’est souvent cette possibilité qui fait défaut dans les centres d’adoption, et entraîne des déceptions. Lesquelles conduisent parfois à des abandons.

Une initiative à succès

Au terme de la réservation, et si la cohabitation s’est bien déroulée, les clients qui désirent adopter doivent verser 50 dollars à l’hôtel, puis remplir plusieurs formulaires. Et attendre le feu vert de Humane Society of South Mississippi pour conclure l’adoption. Janick, une des responsables de l’association précise :

« Notre programme d’adoption est très ouvert. Les gens essaient d’avoir le bon geste en adoptant. Mais nous nous réservons néanmoins le droit de refuser. Le cas échéant, ils peuvent toujours visiter notre refuge pour éventuellement trouver un autre animal. »

Aux dernières nouvelles, pas moins de 33 toutous ont déjà trouvé un nouveau foyer ! Et si vous êtes plutôt félins, découvrez ici une librairie où adopter des chatons.

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement