Cet artiste transforme de simples canettes en sculptures faites à la main

cannettes sculptées

L’artiste Noah Deledda vient de Detroit, aux Etats-Unis. Un jour, alors qu’il s’ennuyait à l’arrière d’une voiture, il a commencé à jouer avec une canette vide en aluminium. En la grattant et en appuyant dessus, Noah s’est rendu compte qu’il pouvait créer des formes intéressantes. Depuis, il a fait des canettes la matière première de son art.

Transformer l’ordinaire en l’extraordinaire

L’artiste sculpte des modèles géométriques dans des canettes pour en faire des oeuvres d’arts. Il explique qu’il essaye de « créer quelque chose d’unique à partir d’un objet ordinaire. Dans ce cas, un objet jetable commun ». Il a joute que la technique elle-même illustre très bien cette idée. En effet, grâce à des principes artistiques, des actions bénignes comme le grattage ou le pliage prennent une toute autre dimension : « La rayure, par exemple, lorsqu’elle est répétée et raffinée, donne un effet de polissage qui révèle une matière première brillante. » Au travers de son art, Noah Deledda montre qu’on peut sublimer des objets aussi simples que des canettes d’aluminium pour en faire quelque chose d’inédit et exceptionnel.

Des mains qui valent de l’or

Pour sculpter ces formes parfaitement géométriques, l’américain a comme unique instrument ses mains. Il utilise son pouce et son ongle pour créer des bosses et des plis harmonieux dans son oeuvre en trois dimensions. Pour en arriver a un tel niveau, Noah Deledda a développé une technique au fil des années en se trompant, en recommançant et en pratiquant énormément. Pour lui, il est important d’utiliser ses propres mains plutôt que des outils ou une machine pour créer ses intrigantes sculptures.

En 2010, l’artiste est arrivé premier lors de la compétition organisée tous les ans par la marque de boisson énergisante Red Bull « Art of can ». Aujourd’hui, lorsqu’il a terminé une de ses créations, il « l’encadre » dans une boîte en verre et documente chacune d’entre elles en les accompagnant de photos et de vidéos du processus nécessaire pour en arriver là. Le prix des oeuvres de Noah Deledda varient entre 1 650 € et un peu plus de 2 000 €. C’est la singularité des ses brillantes sculptures qui leur donne une grande valeur. Chaque pièce est unique.

 

Commentaires

Derniers Articles

 

The Matrix Awakens : Le jeu arrive sur PS5 et Xbox Series X

Une campagne choc sur les dangers en trottinettes électriques

Banksy souhaite acheter une prison pour la transformer en un « refuge pour l’art »

Disney+ dévoile sa série sur la mort de Malik Oussekine

Japon : le parc Universal Studios va lancer un espace Hunter X Hunter

Danemark : ils passent la nuit dans un IKEA à cause d’une tempête de neige

Les joueurs de GTA peuvent vacciner leurs avatars contre le Covid-19

Un Lyonnais élu plus grand fan de La Casa de Papel a pu rencontrer les acteurs

Spider-Man : la suite de New Generation dévoile ses premières images

Des Tamagotchis inspirés par des célèbres animaux de la Pop Culture

Tesla dévoile son Cyberquad pour enfants

États-Unis : une exposition immersive sur Frida Kahlo

Allemagne : Burger King taquine McDonald’s pour son 50ème anniversaire

Pour Noël, l’Utah vous propose de dormir dans la grotte du Grinch

Irlande : un « Game of Thrones Studio Tour » va ouvrir en février 2022

Moselle : des collégiennes réussissent à obtenir de la raclette à la cantine

Microsoft lance son pull moche de Noël dédié au « Démineur »

Koh-Lanta : un documentaire spécial pour fêter les 20 ans de l’émission

La maison de « Maman, j’ai raté l’avion ! » est disponible sur Airbnb

Lettre à moi-même : le film de Santé Publique France pour la journée mondiale de lutte contre le sida

Le tournage du film « Batgirl » a commencé 

Des squares Pokémon vont ouvrir au Japon

Star Wars: Columbia lance une collection Boba Fett

La Casa de Papel : Netflix annonce un spin-off sur Berlin