Cet artiste transforme de simples canettes en sculptures faites à la main

cannettes sculptées

L’artiste Noah Deledda vient de Detroit, aux Etats-Unis. Un jour, alors qu’il s’ennuyait à l’arrière d’une voiture, il a commencé à jouer avec une canette vide en aluminium. En la grattant et en appuyant dessus, Noah s’est rendu compte qu’il pouvait créer des formes intéressantes. Depuis, il a fait des canettes la matière première de son art.

Transformer l’ordinaire en l’extraordinaire

L’artiste sculpte des modèles géométriques dans des canettes pour en faire des oeuvres d’arts. Il explique qu’il essaye de « créer quelque chose d’unique à partir d’un objet ordinaire. Dans ce cas, un objet jetable commun ». Il a joute que la technique elle-même illustre très bien cette idée. En effet, grâce à des principes artistiques, des actions bénignes comme le grattage ou le pliage prennent une toute autre dimension : « La rayure, par exemple, lorsqu’elle est répétée et raffinée, donne un effet de polissage qui révèle une matière première brillante. » Au travers de son art, Noah Deledda montre qu’on peut sublimer des objets aussi simples que des canettes d’aluminium pour en faire quelque chose d’inédit et exceptionnel.

Des mains qui valent de l’or

Pour sculpter ces formes parfaitement géométriques, l’américain a comme unique instrument ses mains. Il utilise son pouce et son ongle pour créer des bosses et des plis harmonieux dans son oeuvre en trois dimensions. Pour en arriver a un tel niveau, Noah Deledda a développé une technique au fil des années en se trompant, en recommançant et en pratiquant énormément. Pour lui, il est important d’utiliser ses propres mains plutôt que des outils ou une machine pour créer ses intrigantes sculptures.

En 2010, l’artiste est arrivé premier lors de la compétition organisée tous les ans par la marque de boisson énergisante Red Bull « Art of can ». Aujourd’hui, lorsqu’il a terminé une de ses créations, il « l’encadre » dans une boîte en verre et documente chacune d’entre elles en les accompagnant de photos et de vidéos du processus nécessaire pour en arriver là. Le prix des oeuvres de Noah Deledda varient entre 1 650 € et un peu plus de 2 000 €. C’est la singularité des ses brillantes sculptures qui leur donne une grande valeur. Chaque pièce est unique.

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Paris : un podium flottant de 60m sur la Seine pour la Fashion Week

Les pinceaux d’Alexandra Dillon

Un nouveau trailer pour les « Les Animaux Fantastiques 2 »

France : le 2ème Championnat du Monde de Pull Moche arrive !

La ville de Béziers installe 14 anamorphoses dans les rues

« Diablo » adapté en série animée pour Netflix

Robert Englund reprend son rôle de Freddy Krueger

Quand un café rencontre le style BD

Il réalise une version japanime du Star Wars de 1977

Les escarpins en bodypainting de Johannes Stoetter

40 artistes de « Game of Thrones » exposent leur travail sur Westeros

Les dessins au chocolat de Norico

Un nouveau trailer pour « Ralph 2.0 »

Elle réalise un clip entièrement brodé à la main

Un premier teaser pour le reboot de « The Twilight Zone »

Un « Space Jam 2 » avec LeBron James

La première piste cyclable construite avec du plastique recyclé

Mena Stevenson, l’artiste qui s’habille avec les tissus des bus

Un dancefloor dans la piscine la plus profonde du monde

Réalité virtuelle : ils tentent de décrocher 200$ accrochés à un hélicoptère

Sony dévoile une « PlayStation Classic » à 99 euros

Il réalise une version japanime de « Rick et Morty »

Il tricote des pulls à l’effigie des stars de la musique

Une nouveau trailer pour « Le Retour de Mary Poppins »