Cet artiste réalise ses œuvres uniquement avec des jeans

Nous savons tous à quel point cela peut être difficile de jeter un vieux jean, même quand il n’est vraiment plus portable. Mais l’artiste anglais Ian Berry a trouvé un moyen d’éviter de jeter le denim. En effet, il l’utilise pour créer de belles œuvres d’art.

L’artiste né à Netherton, Ian Berry, alias Denimu, s’est fait un nom après avoir pris d’assaut le monde de l’art.

Il a eu l’idée d’utiliser le vieux denim comme médium pour son art, après un appel de sa mère, Christine. En effet, elle lui demandait de nettoyer sa chambre.

« Il y a environ six ou sept ans, ma mère nettoyait ma chambre. Elle voulait que je trie mes affaires. J’ai trouvé plein de vieux jeans et j’ai remarqué les différentes couleurs et nuances. Je les ai gardés, mais ce n’est qu’environ 18 mois plus tard que j’ai commencé à faire quelque chose avec eux. »

Il ne savait pas que son expérience le rendrait bientôt célèbres dans le monde entier.

Il a eu l’idée d’utiliser des jeans grâce à sa mère

Ian Berry a alors quitté son emploi à plein temps dans la publicité pour concentrer toute son attention sur l’art. C’était une décision risquée. Et il se souvient que les parents de sa petite amie avaient demandé si les artistes gagnaient leur vie. Mais son pari a porté ses fruits. Et bientôt ses œuvres d’art en denim ont été les vedettes des spectacles à guichets fermés en Suède et aux États-Unis. Ses pièces ont été vendues à des collections privées et publiques du monde entier.

Iain Barratt, directeur de la Catto Gallery, a déclaré : « C’est extraordinaire ce que fait Ian. Ce n’est que lorsque les gens le voient de près et le touchent qu’ils peuvent voir comment il a créé ces scènes merveilleuses. Et quels trésors absolus ce sont. Ian évoque des portraits et des paysages urbains remarquablement détaillés en utilisant rien de plus que des jeans jetés. L’effet est extraordinaire. »

Ian Berry utilise de vieux jeans, une paire de ciseaux et de la colle pour créer toutes ses incroyables œuvres d’art détaillées. Après 12 ans de travail avec le denim, l’artiste anglais a réussi à remplir sept placards avec de vieilles paires de jeans. Donc il ne risque pas d’être à court de matériel pour ses futures œuvres.

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement