Celle qui « enlevait le bas » 30 ans après chez Ardisson

Ce sont des affiches qui ont marqué l’histoire de la publicité en France. En 1981, Myriam Szabo enlevait le haut puis le bas, pour l’afficheur Avenir.

Trente ans plus tard, celle qui a fui la célébrité pour pratiquer le bouddhisme explique son choix sur le plateau de Salut les Terriens !.
Le 2 septembre, elle enlevait le haut. Le 4 septembre, elle enlevait le bas. Myriam Szabo était la fameuse mannequin qui s’est dévoilée sur ces affiches placardées dans les villes de France au début des années 1980 provoquant un véritable buzz (bien que le mot n’existait pas à l’époque). Une première application de la méthode dite du teasing utilisée par l’afficheur Avenir qui a marqué l’histoire de la publicité et qui demeure aujourd’hui un cas d’école.

Alors âgée de 19 ans, Myriam Szabo devient une star. Télévision, mannequinat, cinéma, de nombreuses opportunités s’offrent ainsi à elle. Mais loin de toute cette agitation médiatique, elle fait un autre choix : celui de la spiritualité.

De confession boudhiste, celle qu’il faut désormais appeler Yumma Mudra a refusé toutes les propositions afin de consacrer sa vie à la religion. « La pratique spirituelle c’est ce qui a donnée du sens à ma vie, a-t-elle expliqué samedi dans l’émission Salut les Terriens !. C’était plus important que tout le reste. »

Expliquant ne « jamais avoir regretté ce choix », elle vit désormais en Belgique et vient de publier son autobiographie intitulée La voie qui danse. Source : programme-tv.net

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Commentaires

Derniers Articles

 

KitKat se moque d’IKEA dans une pub hilarante

Un fan recrée le film « Terminator 2 » dans GTA V

Lynda Carter a vu le nouveau Wonder Woman

Pantin : ils installent une piscine gonflable après l’ouverture d’une bouche d’incendie

Face à la maladie, elle reproduit des photos de femmes powerful

Mexique : Un papier toilette Donald Trump pour venir en aide aux migrants

TGV renommé « inOui » : la nouvelle marque SNCF critiquée sur les réseaux sociaux

Si Twin Peaks avait un son propre site touristique

Elle invite que des hommes à son enterrement de vie de jeune fille

Les sculptures fantastiques de Lisa Toms

Une tyrolienne va être installée sur la Tour Eiffel

Séoul : ouverture d’une autoroute abandonnée transformée en promenade plantée

Paris : installation d’une piste d’athlétisme flottante sur la Seine

Un Hand Spinner de luxe signé Cartier ?

Londres : la cabine téléphonique rouge devient un mini-espace de travail à louer

Un café éphémère « Twin Peaks » pour le retour de la série

Un ferronnier se fabrique un Spinner Batman géant

Netflix dévoile un teaser pour la série dérivée de « Dark Crystal »

Des « Hand Spinner » LEGO à faire soi-même

Grande exposition Valérian à Paris

Un café à rats va ouvrir à Sans Francisco

Avec la pose longue, ce photographe transforme les films cultes en art abstrait

Le premier Nutella Café va ouvrir à Chicago

Périgueux : inauguration d’un passage piéton arc-en-ciel pour lutter contre l’homophobie

7c7044443d594d382890b4d064779beeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee