Cecilia Paredes, l’artiste péruvienne qui se fond dans ses oeuvres

Cecilia Paredes est une artiste Péruvienne née à Lima, qui passe désormais son temps entre sa ville natale et Philadelphie aux États-Unis. Son oeuvre consiste dans une sorte de camouflage ou elle se fond dans le décor, en faisant une juxtaposition entre son corps et l’oeuvre d’art. Nous vous laissons juger par vous-mêmes.

« Je travaille sur le thème de construire ma propre identité »

Elle étudie l’art à l’université Catholique de Lima, à Cambridge, en Angleterre mais aussi à l’Académie des Beaux Arts de Rome. Elle termine ses études à l’Université de Calgary, au Canada. Pour chaque portrait, Cecilia accroche des tissus imprimés, avant de se mettre par-dessus avec sa peau teinte en fonction du tissu, tout comme ses vêtements. Seuls ses cheveux marquent une vraie dissociation avec le tissu. L’ensemble de son corps s’efface donc pour ne former qu’un avec l’œuvre.

A propos de son travail, elle déclare : « J’enveloppe, couvre, ou peins mon corps à partir du même modèle que le tissu, et je me représente dans le cadre de ce paysage, » explique-t-elle. « Par cet acte, je travaille sur le thème de construire ma propre identité avec mon entourage et la partie du monde où je vis et que j’estime que je peux appeler maison. Dans ma bio, je suis décrite comme nomade, ainsi peut-être que ceci est aussi un besoin de faire un processus de transfert constant. » L’oeuvre de Paredes est faite pour déséquilibrer le spectateur de par l’effacement de la limite entre le corps et l’oeuvre, le travail autour du réel dans la question de la présence de l’artiste.

Actuellement, Cecilia Paredes a une exposition personnelle au Musée d’Art  d’Amérique Latine (MOLAA) à Los Angeles jusqu’au 30 décembre 2018 et ouvrira une autre exposition personnelle au Musée de l’Université de Navarra (MUN) en Espagne le 27 mars 2019.

Vous pouvez retrouver le travail de l’artiste péruvienne sur sa page Facebook et son Instagram.

Commentaires

Derniers Articles

 

Les chansons de David Bowie transformées en Comics vintage

Des affiches mystérieuses équipées de vraies boules Quies

Au Brésil, un menu Game of Thrones chez Burger King

Un robot géant entièrement composé de déchets plastiques signé Timberland

La version live de “La Belle et le Clochard” se dévoile

Il photographie les maisons les plus “moches” de Belgique

Pump Track: des modules flexibles pour skateurs et BMX

KFC lance un nouveau Colonel Sanders plus jeune et « hot »

Monstres & Cie : Bob et Sulli de retour dans une série !

À 10 ans, ces jumelles sont les reines du Cosplay

L’envergure des vaisseaux Star Wars comparée à notre quotidien

Le Roi Lion : un nouveau trailer avec Rafiki, Timon et Pumbaa

Chine : des minis salles de sport ouvertes 24 h/24 dans les rues

Elle retouche les peintures abstraites de ses enfants

Pâques : Frichti met votre chocolat à l’abri des enfants !

La nouvelle Famille Addams dévoile son trailer

Des tatouages inspirés par la broderie

Le dragon de Game of Thrones entièrement réalisé en papier

À Milan, une maison se dévoile avec une fermeture éclair

Réalité augmentée: cette app ajoute des effets spéciaux liés à vos mouvements

Guess Whaaat, l’application qui propose de parier sur la suite des séries TV

La Belgique lance le premier festival Européen de la coupe mulet

Dans ce supermarché, la feuille de bananier remplace le sac plastique

WWF bouscule les règles de Fortnite pour sauver la planète