Luckey Homes publie la carte des loyers AirBnB version Métro

Quel tarif payer ou fixer pour un studio parisien mis en location sur AirBnB ? Comparez les prix et tranchez grâce à Luckey Homes ! Pour vous aider dans vos démarches, la start-up, spécialisée dans la gestion locative de courte durée, a réalisé une carte très pratique : le plan de métro des loyers. Cette infographie permet d’évaluer rapidement les tarifs médians pratiqués d’une station à l’autre et offre un degré de précision qui révèle les écarts de loyers au sein d’un même quartier, parfois significatifs. Malgré sa proximité géographique, l’arrêt Alma-Marceau (131 euros) est par exemple bien plus cher que celui du Trocadéro (85 euros). Même constat entre Cité (111 euros) et Châtelet (87 euros), seulement séparés par la Seine.

50 000 logements passés au crible

Sans surprise, plus les stations se rapprochent du centre, plus les prix augmentent. L’esplanade de la Défense (120 euros), phare économique de la ville installé en banlieue proche, fait exception à cette règle. Il est néanmoins possible de trouver des arrêts bien placés offrant des studios à des prix abordables. République, Falguière et Censier-Daubenton, situés aux portes des quartiers côtés, sont ainsi accessibles à 70 euros la nuit, le prix médian observé pour la ville de Paris. Mais c’est certainement la gare de Lyon (60 euros) qui remporte la palme du meilleur rapport location/prix. Bien desservie (ligne 1, 14, RER A), elle est aussi située à côté du quartier historique de Bastille, réputé pour sa vie nocturne et ses bonnes tables.

« L’avantage est que la carte sera utile aussi bien pour les locataires que pour les propriétaires qui pourront mettre leur bien en location au juste prix du marché. C’est un réel gain pour eux mais aussi une meilleure rentabilité pour ceux qui étaient en dessous des tarifs » indique Aurélien Malfait, co-fondateur de Luckey Homes.

Pour réaliser cette infographie, Luckey Homes a d’abord réuni un set de données de 50 000 logements parisiens, consultable sur le site inside.airbnb. Mètres carrés, prix à la nuit, nombre de chambres… toutes les informations par studio y sont mentionnées. La start-up a ensuite retenu les annonces totalisant au moins sept critiques : un facteur important pour s’assurer de leur pertinence au regard des utilisateurs AirBnB. Puis elle a utilisé le logiciel prédictif Dataiku, utile pour interpréter les données, afin d’identifier quels critères ont le plus d’impact sur le prix des loyers.

Chaque logement a ensuite été rattaché à sa station de métro la plus proche. Quelques heures supplémentaires passées sur le logiciel Illustrator ont permis de représenter toutes ces données sous la forme finale d’un plan de métro. luckeyhomes.com

ab2009be44741ab1acf0a5019749d64c,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,