Carlos Ghosn aurait signé un accord exclusif avec Netflix

L’histoire de Carlos Ghosn pourrait bientôt apparaître sur nos écrans. Même si le projet n’est absolument pas officiel, Le Monde a déclaré qu’il aurait signé un contrat d’exclusivité avec Netflix.

Et pour cause, la fuite rocambolesque de Carlos Ghosn du Japon vers le Liban pourrait être un sujet palpitant. Une mini-série que l’on imagine assez bien sur Netflix. Et il aurait signé un contrat avec la plateforme SVOD, il y a déjà quelques mois.

Après avoir été accusé de malversations financières, le magnat de l’automobile a été incarcéré au Japon, fin 2018. Puis, après avoir effectué 130 jours de prison, garde à vue comprise, il a été assigné à résidence. Pour cela, il a dû verser une caution de 12 millions d’euros. Puis il a décidé de prendre la fuite. L’ex-patron de Renault-Nissan, a assuré avoir fui le pays du soleil levant, seul.

Il a notamment déclaré via un communiqué de presse qu’il ne serait plus « otage d’un système judiciaire japonais truqué dans lequel la culpabilité est présumée. Je n’ai pas fui la justice – j’échappe à l’injustice et la persécution politique. »

Carlos Ghosn aurait quitté le Japon caché dans une malle

Et depuis sa fuite, les médias et les internautes s’emballent. Certains internautes ont commencé à évoquer l’idée d’une série Netflix basée sur son évasion. Et pour cause, on ne sait toujours pas comment Carlos Ghosn a réussi à sortir du Japon. Les médias spéculent, indiquant qu’il aurait quitté le Japon caché dans une malle géante. Ainsi un jet privé turc et un petit terminal d’aéroport nippon apparaissent comme les principales pièces du puzzle de sa fuite.

Puis, suite à sa fuite au Liban, les autorités du pays ont reçu une demande d’arrestation relayée via Interpol.

On rappelle toutefois que l’information concernant l’adaptation de son histoire en série Netflix est à prendre avec des pincettes. En effet, rien n’est officiel pour le moment.

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement