Camille Walala transforme une station-service désaffectée en un monument coloré

Au cours des cinq dernières années, Creative House Justkids a organisé et produit des œuvres d’art dans des lieux inattendus à travers le paysage urbain de Fort Smith, dans l’Arkansas, enrichissant ainsi la communauté et la zone urbaine. À présent, l’artiste française Camille Walala s’est jointe au projet en transformant une ancienne station-service désaffectée en une œuvre d’art publique passionnante.

camille walala gas station

« J’aime cette toile. C’était excitant de faire quelque chose de vraiment audacieux, qui se démarque à une plus grande échelle », a déclaré Camille Walala à propos de son passage en Arkansas. « Nous avons eu une équipe formidable qui a travaillé avec nous pendant quelques jours. La plupart d’entre eux étaient des habitants de Fort Smith qui étaient venus aider, et le projet a été exécuté à merveille. »

Camille Walala : un style pop électrique qui flashe

La fresque immersive s’étend sur une station-service des années 1950 située à l’intersection de la Grand Avenue et de la 11ème rue. « Walala pump & go » incarne le style pop éclectique de l’artiste, avec des motifs géométriques vibrants enrichissant les éléments architecturaux existants. La création d’un espace social accrocheur a rassemblé la communauté et une collaboration avec l’artiste local Nate Meyers, ainsi qu’un groupe de bénévoles compétents.

camille walala gas station

« Le style audacieux et ludique de l’artiste améliore incroyablement l’espace bâti et l’architecture, en créant des espaces sociaux accueillants », a déclaré Charlotte Dutoit, conservatrice chez Justkids. « Après avoir travaillé pendant cinq ans dans divers projets visuels à Fort Smith, j’ai appris que la création de bonnes adresses consiste en grande partie à créer une communauté et à redécouvrir la beauté qui est déjà présente dans la ville, et c’est ce que fait le travail de Camille. » camille walala gas station

 Diplômée en design textile de l’Université de Brighton, Camille Walala a créé sa marque éponyme à Londres en 2009. Sa pratique l’a amenée à travers le monde à transformer des maisons et des espaces de travail avec son style tribal-pop. Elle s’inspire des influences telles que le mouvement Memphis, la tribu des Ndebele et le maître des arts de la scène : Victor Vasarely.


camille walala gas station

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement