Stranger Things 2: si les 9 épisodes étaient des romans imprimés dans les 80’s

Alors que les fans ont déjà visionné la saison 2 de Stranger Things, l’artiste Butcher Billy vient d’illustrer chaque titres des épisodes de cette nouvelle saison. Comme vous le savez peu-être, le typographie et le logo utilisés pour la série très 80’s signée Netflix, est un hommage aux couvertures des romans de Stephen King qui paraissaient dans les années 80. De « Mad Max » à « The Gate », Butcher Billy illustre brillamment ces neuf épisodes qui semblent maintenant provenir des romans du maître de l’horreur. En petit bonus, l’artiste à même imaginé des cartouches de jeux ATARI. Une chose est sûr, on est bien en 1983.

Inspiré par les couvertures de Stephen King

Commentaires

Derniers Articles

 

Quand l’histoire de la photographie détourne le logo Instagram

L’émission TPMP adaptée en bande dessinée

Le groupe Ok Go réalise un clip avec 567 imprimantes

Rome : une œuvre du Caravage devient un gigantesque street art

Ce couple s’inspire de Là-Haut pour leur 61e anniversaire de mariage

Les clichés noir et blanc de ce photographe sont stupéfiants

Harry Potter: il transforme son skate en Quidditch motorisé

Amsterdam : un banc public réalisé avec des déchets recyclés

Déguisé en musiciens du métro, « Maroon 5 » surprend les New Yorkais

Star Wars : le renard de cristal « Vulptex » dévoile son making-of

Les peintures miniatures de l’artiste Heidi Annalise

Japon : le jeu télé des escaliers lubrifiés est parfait

7 choses que vous ignorez sur Anastasia

Les Minikeums dévoilent leur nouveau générique

Cette chef pâtissière crée de surprenants gâteaux en 3D

Ce photographe réalise d’étonnantes illusions d’optique

Des bijoux Lego à customiser selon ses envies

Le David de Michel-Ange devient un legging et un maillot de bain

Un premier teaser pour « Indestructibles 2 »

ATLAS : le robot capable de faire des saltos arrière

Un escape game PSG débarque au Parc des Princes

Tout quitter et vivre sur une île affranchie des gouvernements ?

Londres : ce cinéma va diffuser tout Game of Thrones d’un coup

La Forêt. La première série où l’on peut vraiment parier sur l’identité du coupable

2c17d338beed14a9fbce9ec179e40900YYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY