Psilocybin Mushrooms (2 caps onset)

Un artiste réalise son portrait sous l’emprise de différentes drogues

WASHINGTON D.C – L’artiste Bryan Lewis Saunders test l’effet des drogues sur son inspiration, son style graphique et surtout pour ressentir comment la drogue affecte l’autoperception. “After experiencing drastic changes in my environment, I looked for other experiences that might profoundly affect my perception of the self. So I devised another experiment where everyday I took a different drug and drew myself under the influence. Within weeks I became lethargic and suffered mild brain damage. I am still conducting this experiment but over greater lapses of time. I only take drugs that are given to me.

Voici une sélection de différents autoportraits de la série « DRUGS » réalisés sous l’emprise de différentes substances comme : Cocaine, Herbe, Bath Salts, Valium, sirop pour la toux, DMT… Chaque portrait est un regard étonnant sur l’esprit malmené par les effets d’une drogue. PS : Ne faites pas la même chose à la maison.


Psilocybin Mushrooms (2 caps onset)

 

20mg Valium

 

2mg Xanax

 

 

Bath Salts

 

 

Ritilin (doseage unknown-snorted)

 

1/2 gram Cocaine

 

2 bottles of Cough Syrup

 

 

Hash

 

 

4mg Dilaudid

 

 

DMT (during and after)

 

Huffing Gas (during and right after)

 

3mg Klonopin

 

Morphine IV (doseage unknown)

 

Nitrous Oxide

 

PCP

 

 


Abilify / Xanax / Ativan (dosage unknown in hospital)

 

1 sm Glass of « real » Absinth

 

http://bryanlewissaunders.org/spseries

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Derniers articles dans Art Design wtf!

  • rennes-tags

    Rennes : il repeint les graffitis pour les rendre lisibles

    Pas évident de décoder les graffitis qui recouvrent nos villes. Direction Rennes où ce street artist s’amuse à « traduire » les tags qu’il croise en les déshabillant de leur graphisme. via

  • reportage-SNCF-train-Impressionnistes-13.07.2016-®Maxime-Huriez-0128-WEB...

    Nouvelle rame du train des impressionnistes sur la ligne J

    Après la mise en place de plusieurs voitures en 2013, le Musée d’Orsay, SNCF et le STIF, présente une seconde rame aux couleurs des impressionnistes qui circule sur la ligne J depuis quelques jours. En tout, ce sont 5 rames qui sont attendues à l’horizon 2017. L’occasion pour les passagers de découvrir ce musée ambulant à […]

  • Waldo-Hospital-Children123

    Un ouvrier fabrique un « Où est Charlie?  » géant en face d’un hôpital pour enfants

    Durant la construction d’un édifice situé en face de l’hôpital pour enfants de South Bend en Indiana, un contremaître a fabriqué un Charlie (Waldo) géant de 2,4 mètres qu’il déplace chaque jour dans un endroit différent. Les enfants sont invités à chercher la fameuse silhouette au pull rayé dans ce grand chantier. Ils peuvent même poster leur cliché sur la page Facebook […]

  • JRauLouvre-golem13-01

    JR fait disparaître la pyramide du Louvre

    Aujourd’hui invité par « le plus grand musée du monde », JR jette son dévolu sur l’un de ses symboles, la pyramide du Louvre, pour lui faire subir une surprenante anamorphose. JR exerce son art dans la plus grande galerie du monde, l’espace public. Depuis une dizaine d’années, ses collages photographiques monumentaux apparaissent sur les murs […]

Commentaires

Commentaires
3 Responses to “Un artiste réalise son portrait sous l’emprise de différentes drogues”
  1. Foob dit :

    Such a crazy selection. Absinth, Dilaudid and especially Bath Salt (WTF?) seem to have the best effect, when it comes to the personality and impact of the work. Sure hope you don’t fry your brain, by the way.

  2. John dit :

    shit coming out of an asshole

Laisser un commentaire

Catégories