Braille Bricks: apprendre le braille aux enfants malvoyants en s’amusant

Apprendre à lire par le jeu. « Braille Bricks » transforme les célèbres petites briques LEGO en un outil suppléméntiare venant aider à l’alphabétisation des jeunes malvoyants. Une idée ludique à but non lucratif signée Dorina Nowill Foundation et TBWA où chaque pièce LEGO représente une lettre de l’alphabète en braille. Un paquet de Bricks Braille est composé de 26 briques différentes qui peuvent bien évidement s’imbriquer les unes dans les autres. Pour le moment, Braille Bricks a été édité en petite quantité mais la fondation Dorina Nowill a lancé une licence Creative Commons pour encourager la circulation de cette idée et toucher un large public. Un beau projet à suivre sur braillebricks.com.br

Apprendre à lire par le jeu

BrailleBricks2 BrailleBricks5

via ADweek

Derniers articles dans Advertising & Branding

  • BURGER KING lance le premier dentifrice fraîcheur WHOPPER

    Parce que tous les fans aimeraient garder plus longtemps en bouche le goût unique de la viande grillée à la flamme du WHOPPER®, BURGER KING® lance WHOPPER TOOTHPASTE®, le premier dentifrice aux extraits renforcés de WHOPPER®.

  • Toyota crée un panneau publicitaire capable de réduire la pollution de l’air

    Pour promouvoir son nouveau véhicule, le Toyota Mirai, la marque japonaise va installer en mai prochain à Los Angeles et à San Francisco des panneaux publicitaires d’un genre nouveau. Grâce à l’utilisation d’un vinyle titane revêtu de dioxyde, les 37 panneaux publicitaires seront capables d’ « annuler la pollution » de 5 385 véhicules par […]

  • Muji invente la poche spéciale smartphone

    Dans les années 1800, Levi’s lançait son emblématique jean à cinq poches, dont une minuscule à l’avant qui permettait aux cowboys de ranger leur montre à gousset. Aujourd’hui, l’indémodable pantalon se réinvente pour s’adapter à nos usages. Trop mal assis quand on a son smartphone dans la poche ? Marre de déformer son jean à […]

  • L’application Happn détourne les noms des rues de Paris

    De la rue Papillon (dans le ventre) à la rue de la Perle (rare) en passant par la rue Beauregard (qui tue), l’application de rencontre Happn s’est amusée à rebaptiser les noms des rues de Paris, la Capitale de l’amour pour beaucoup. Une amusante campagne de street marketing imaginée par l’agence Josiane. Par Margaux Couturier.  

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Catégories