BELGIQUE. La route la plus absurde d’Europe ?

BELGIQUE. Une vidéo réalisée par un Braivois ridiculise le nouvel aménagement de la chaussée Romaine. L’auteur nous explique sa démarche.

En 4 minutes 13, le Braivois Alain Durant a résumé tout le mal que de nombreux riverains et d’usagers pensent de l’aménagement de la Chaussée romaine entre Moxhe et Braives.

Une vidéo tournée non sans un certain humour qui met le doigt là où ça fait mal : multiplications des panneaux, placement de ralentisseurs qui rendent la circulation plus dangereuse… «Oui, j’ai voulu me moquer de la personne qui a fait cet aménagement. Je ris mais je pleure aussi en pensant à l’argent public investi dans ce projet. »

Alain Durant ne sait pas garder sa langue en poche. Informaticien de formation, conducteur de poids lourds pendant 17 ans et actuellement engagé à l’UBOT (une centrale professionnelle de la FGTB), ce Braivois n’en a pas cru ses yeux lorsqu’il a découvert la Chaussée romaine dans sa version new-look.

J’ai voulu aller voir. Je ne comprends pas. Savez-vous que cette route est la seule voie d’accès à un futur zoning artisanal qui sera installé sur le site de l’ancienne gare marchandises d’Avennes ? Ce zoning, il faudra l’alimenter par des camions et pas par des véhicules tirant des remorques comme certains ont l’air de penser. Les aménagements risquent de pousser les transporteurs à passer par les villages. »

Si un agriculteur du coin nous confirme avoir réussi à passer entre les ralentisseurs, il est sceptique sur le passage des engins agricoles telles que des moissonneuses. Sans parler des convois exceptionnels (par leur taille, pas par leur fréquence) qui empruntent cette route. Au sein même du SPW (ex-MET), la question du déneigement est aussi posée.

«Le nombre du panneau de signalisation est également interpellant. Il y en a tellement qu’on ne les voit plus. » En tout cas, le Service public de Wallonie a intérêt à en avoir en réserve. Il paraît qu’il faut déjà en remplacer tous les 2 ou 3 jours. Alain Durant sourit aussi en voyant les ralentisseurs.

« Ils ne tiendront pas longtemps, si un camion percute les bordures, elles seront éjectées. » Mais ici aussi le SPW aurait prévu le coup : une palette serait prête pour les remplacements.

La vidéo, le bourgmestre de Braives affirme ne pas l’avoir encore vue. « Mais ceux qui rouleront à 50km/h n’auront pas de problème.

Et si ça peut sauver une vie. » L’ouverture définitive aura lieu vendredi ou lundi. Mais un convoi exceptionnel va déjà emprunter le parcours ce jeudi. « Si je suis confiant pour ce passage ? Bien entendu, ça a été étudié par le SPW et nos services. Tout comme celui du chasse-neige.» Un maïeur sûr de lui, même s’il sait qu’il est attendu au tournant.©lavenir.net

Commentaires

Derniers Articles

 

Un clip de rap vintage signé Greenpeace dénonce la surconsommation de viande

Elle place des couleurs Pantone sur les lieux de ses voyages

Les plus belles photos prises à l’Iphone en 2018

France : des cabanes-bibliothèques gratuites sur les plages

Belgique : 150 sculptures de sable Disney à Ostende

Une nouvelle fresque Kylian Mbappé à Bondy

Les Pokemon en papier de Tomly

Omar Sy en Arsène Lupin dans une série signée Netflix

Elles installent des photos de femmes non-retouchées dans le métro parisien

Une gigantesque statue de Jeff Goldblum installée à Londres

Ses robes en pochoirs nous font voyager en Égypte

Mamma Mia 2 : une colonne Morris transformée en cabine de karaoké

Adidas n’utilisera plus que du plastique recyclé d’ici à 2024

LEGO dévoile l’Aston Martin DB5 de James Bond

Paris : il filme la victoire des Bleus avec sa caméra VHS

Les machines à coudre Singer vous proposent de coudre la deuxième étoile

Une série adaptée du film « Creepshow » pour 2019

Le street pixel art de Pappas Pärlor

Bohemian Rhapsody, le biopic sur Queen, dévoile un nouveau trailer

Un marathon Harry Potter au Grand Rex en octobre

Les petits mondes en papier découpé de Li-Yu Lin

Les Razmoket vont faire leur retour dans un film et une série

Un graphiste imagine le prochain maillot de l’équipe de France

La photo virale d’Emmanuel Macron au Mondial largement détournée