Brad Pitt veut faire le film des 33 mineurs Chiliens !

La maison de production de l’acteur américain Brad Pitt veut faire un film sur le sauvetage des 33 mineurs prisonniers d’une mine au Chili, qui a tenu en haleine le monde entier pendant plus de deux mois, a annoncé l’avocat des rescapés dont certains pourraient jouer leur propre rôle. « Plan B Entertainment », la maison de production de Brad Pitt a engagé des négociations avec l’avocat pour acquérir les droits de l’histoire de ce sauvetage des mineurs, qui s’est conclu le 13 octobre après 69 jours à plus de 600 mètres sous terre dans les entrailles de la mine de San José, à 800 km au nord de Santiago.
Source : Europe1

Commentaires

Derniers Articles

 

KFC invente la plus grande simulation du monde

La série animée « Lastman » arrive sur Netflix

Une série télévisée confirmée pour « Chucky »

Le Gant de l’Infini revisité par des Vuitton, Supreme, Nike…

Le confiseur Lutti va relancer les « Treets »

Banksy à Paris pour illustrer la crise des migrants

La grande gagnante du concours de dessin Google n’a que 7 ans

La marque Petit Bateau lance une collection avec le Studio Ghibli

Des maillots de la Colombie retrouvés imbibés de cocaïne

Elle reproduit nos héros préférés en origamis

Dr.Dre va produire un film sur Marvin Gaye

Cats in Food, quand les chats envahissent notre assiette

La Région Île-de-France et Natoo lancent une campagne sur la contraception

Lancement d’une tente de camping « Étoile noire »

Xavier Dolan sera au casting du prochain Ça

Une nouvelle série « Daria » en préparation

Premières images de John Malkovich en Hercule Poirot

Les premières vidéos de tournage de Wonder Woman : 1984

Burger Quiz : Le nouveau jeu de société sortira en octobre

Anvers : l’histoire émouvante de la sculpture de Nello et son chien

Star Wars Story : les spins off sur Obi-Wan et Boba Fett devraient être annulés

Deux futures stations de métro porteront des noms de femmes

Les premières images de Linda Hamilton dans le nouveau Terminator

Les trottinettes électriques en libre-service arrivent à Paris