Elle chante en timelapse pour dénoncer les retouches d’images

Un clip inspiré des nombreux timelapses sur des retouches d’images des mannequins photoshopés. Le clip « Nouveau Parfum » de la jeune chanteuse BOOGIE reprend ce système pour dénoncer cette époque. Les réalisateurs Nándor Lőrincz et Bálint Nagy nous emportent dans une danse de retouches en temps réel pour arriver à un « produit » de beauté parfait. Le clip s’achève, elle est le Nouveau Parfum.

BoogieNouveauParfum010

BoogieNouveauParfum011

BoogieNouveauParfum012

boogie-Nouveau-Parfum-01

boogie-nouveau-Parfum-02

Le timelapse viral de retouches qui a circulé l’année dernière :

Commentaires

Derniers Articles

 

Stores, événements, animations : l’univers des Animaux Fantastiques s’empare de Paris !

Kaamelott, le Calendrier de l’Avent

Harry Potter Wizard Unite : premier trailer du jeu à la Pokémon GO

Un film « Peaky Blinders » en developpement

Mary Poppins s’installe au BHV Marais

John Lewis dévoile sa publicité de Noël avec Elton John

6000 oeuvres historiques de littérature jeunesse numérisées et disponibles gratuitement

Wes Anderson à Angoulême pour le tournage de son prochain film

Tous les caméos de Stan Lee dans une vidéo

Une action surprenante du Centre Pompidou pour attirer les touristes étrangers

Le Dumbo de Tim Burton dévoile sa bande-annonce

Madame Oleson de « La Petite Maison dans la prairie » est décédée

Une nouvelle saga de George R.R Martin adaptée en série

Les plus beaux hommages à Stan Lee

Le Big Mac fête ses 50 ans et nous fait voyager dans le temps

40 artistes rendent hommage à Naruto dans une exposition

Pedro Pascal star de la prochaine série Star Wars

Nekfeu prête sa voix pour le doublage de « My Hero Academia »

Game of Thrones: HBO dévoile la date de diffusion de la saison 8

Peter Jackson : une date de tournage pour Tintin 2 ?

Who’s She? : un jeu de société sur les femmes extraordinaires qui ont changé le monde !

Mort de Stan Lee : les réactions des stars Marvel

Les sculptures sur fruits et légumes de Gaku

Si les grandes enseignes étaient des sneakers