Le Block Friday, ou comment lutter contre la surconsommation du Black Friday

Ce vendredi 29 novembre, le Black Friday fait son grand retour. Qui dit Black Friday, dit promotions, soldes, achats compulsifs et donc : surconsommation.
WeDressFair, un magasin de vêtements basé à Lyon, a décidé de faire barrage au Black Friday. En effet, le magasin ferme ses portes ce vendredi et intitule cette journée : le Block Friday. Le magasin ferme également son site internet.

WeDressFair mettra en place des ateliers gratuits de réparation, d’entretien et de sensibilisation dans le magasin.

« On veut inverser la consommation », annonce fièrement Marie Nguyen, gérante et cofondatrice du commerce.

« Souvent, lorsqu’une braguette ne fonctionne plus, qu’il y a un petit défaut ou un trou, on ne va plus vouloir mettre le vêtement. Il va finir à la poubelle ou dans un coin du dressing », précise Marie Nguyen.

En plus de l’opportunité d’apprendre à réparer ses habits, les visiteurs pourront également apprendre à les entretenir.

« On donnera des clés pour fabriquer sa lessive maison et éviter des produits qui vont nuire à la bonne santé du vêtement ».

WeDressFair a pensé à tout. En effet, il y aura un grand panneau pour aider à décrypter les pictogrammes présents sur les étiquettes des habits.
« Plus personnes ne sait ce que les petits triangles et les autres symboles représentent », s’amuse Marie Nguyen.

Block Friday : des affiches pour dénoncer la surconsommation

Pour propager l’annonce du Block Friday, et tenter de rallier d’autres commerçants à leurs causes, le magasin a crée des affiches. Ainsi, ils disposent de 8 grandes affiches noires qu’ils vont coller sur leur façade.

Les deux grandes phrases sont : « les seules bonnes affaires, ce sont celles qu’on a déjà » et « le seul bon plan qui compte, c’est celui qui finit dans ton lit ».

« On utilise les termes du Black Friday comme « réduction » ou « bonnes affaires » pour les retourner et dénoncer la surconsommation. Notre objectif, c’est surtout sensibiliser », conclut la gérante.

« On va se poster devant les magasins H&M et Zara de la rue de la République pour interpeller les clients avec une affiche. »

L’image contient peut-être : texte

L’image contient peut-être : texte

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement