Un biopic sur Simone Veil par Olivier Dahan

Le 30 juin 2017, la vie politique française perdait alors l’une de ses plus grandes et illustres figures. Simone Veil disparaissait à l’âge de 89 ans. Aujourd’hui, la survivante de la Shoah qui a fait adopter en 1974 la loi dépénalisant l’avortement, va avoir droit un film réalisé par Olivier Dahan (La Môme, Les Seigneurs).

Avec Elsa Zylberstein

Selon AlloCiné, c’est ‘actrice Elsa Zylberstein (50 ans) qui incarnera prochainement la femme politique sur grand écran. Simone Veil avait déjà été incarné sur le petit écran dans le téléfilm datant de 2014 La loi qui revenait justement sur son combat pour l’autorisation de l’IVG. C’est Emmanuelle Devos qui s’était glissé à l’époque dans la peau de la femme politique.

Le cinéaste Olivier Dahan va co-écrire le long-métrage avec la journaliste du Monde Vanessa Schneider, auteure d’un récent livre sur l’actrice Maria Schneider. Décédée le 30 juin 2017, Simone Veil a fait son entrée, avec son mari, au Panthéon le 1er juillet 2018.

Biopic

Sous l’occupation Simone Veil fait transformer son nom d’origine Jacob grâce à de faux papiers mais se fait malgré tout arrêtée avec sa famille par la Gestapo en 1944. Elle est alors transférée dans différents camps dont Auschwitz et Bergen-Belsen. Elle et ses deux sœurs sont les seules survivantes.

Après la guerre, elle entame des études de Droit et entre dans la Magistrature. En 1974, elle entre dans le gouvernement de Jacques Chirac sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing en tant que ministre de la Santé jusqu’en 1979. C’est à elle que l’on doit la loi sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG), dépénalisant l’avortement. Votée en 1974, elle entre en vigueur en 1975.

Simone Veil a fait face alors à de nombreuses menaces et intimidations mais ce combat lui a apporté une grande popularité. Son parcours politique continue au Parlement Européen dont elle occupe le poste de Présidente de 1979 à 1982. Elle sera par la suite ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville dans le gouvernement d’Edouard Balladur en 1993 puis membre du Conseil Constitutionnel entre 1998 et 2007.

En dehors de la vie politique, elle a été également Présidente de la Fondation pour la mémoire de la Shoah et en 2010 Simone Veil entre à la prestigieuse Académie française.

Commentaires

Derniers Articles

 

Les emballages Kit Kat en plastique remplacés par du papier qui se transforment en origamis

La série The Office a maintenant son jeu de société

« VILE » : le street artiste qui donne l’impression de voir à travers les murs

S.O.S Fantômes 3 : la suite se dévoile !

Finlande : des supermarchés lancent des « happy hours » contre le gaspillage

VEJA lance sa première running écologique

Les finalistes du Comedy Wildlife Photography Awards 2019

Game of Thrones: un deuxième spin-off serait centré sur la Maison Targaryen

Gargoyles : la série animée des années 90 sera sur Disney+

Paris : des artistes revisitent la bouteille Desperados

The Witcher : la série Netflix devrait arriver le 17 décembre

Une expérience King Kong au coeur de l’Empire State Building

Un TETRIS transposé dans la vraie vie

The Institute : le dernier roman de Stephen King sera adapté en série

La borne interactive qui vous permet de poser avec vos joueurs préfèrés

Suède: des billboards transformés en hôtels pour abeilles

Monopoly: une version féministe où les femmes gagnent plus que les hommes

Daniel Buren revisite la boîte de La Vache qui rit®

Qatar : des routes peintes en bleu pour rafrâichir la température

Quand le design de l’IPhone 11 affole le web

Disneyland Paris : la zone dédiée à La Reine des Neiges se dévoile

VANS lance une collection « L’Étrange Noël de monsieur Jack »

La première série Apple avec Jason Momoa se dévoile

Une véritable forêt plantée sur un terrain de foot pour la bonne cause