Bientôt une note environnementale sur nos vêtements

Parmi plusieurs mesures, la loi anti-gaspillage promulguée mardi 11 février prévoit l’instauration d’une notation de « A » à « E » pour nos vêtements d’ici la fin du quinquennat Macron. Ce sur la base de critères environnementaux. Le dispositif permettra ainsi de distinguer les bons des mauvais élèves d’une industrie textile souvent pointée du doigt pour son impact environnemental.

A, B, C, D ou E

Le système est déjà bien connu des consommateurs. Nutri-score pour les produits alimentaires, étiquettes énergies concernant les automobiles, mais aussi les produits électro-ménagers. Et même l’immobilier.

La note affichée sur les étiquettes ira de « A » pour les moins polluants jusqu’à E pour les plus impactants. Le calcul de ce résultat devrait logiquement prendre en compte les matières premières et produits synthétiques utilisés. Ainsi que les émissions de CO2 nécessaire à la fabrication du produit. Mais les facteurs exacts de classification restent à définir par le gouvernement.

Brune Poirson, secrétaire d’Etat à la Transition écologique a déclaré que l’objectif était de définir une « méthodologie forte » d’ici 18 mois. Laquelle ferait ensuite l’objet d’un décret pour entrer en vigueur avant d’ici 2022.

Le textile, deuxième industrie la plus polluante…

… Après le pétrole ! Le projet de notation sur les étiquettes répond donc à une urgence. L’objectif est d’obliger les géants du vêtement à modifier leurs modes de production par la pression des consommateurs. Étant supposé que ces derniers inclineraient à acheter des « A » plutôt que des « E ».

Pour rappel, il faut en moyenne 10 000 litres d’eau d’un bout à l’autre de la chaîne pour fabriquer un simple jean. L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) rappelle également que ce produit nécessite plusieurs voyages avant d’être vendu, depuis la récolte de coton en Asie à la livraison aux quatre coins du globe.

Au total, la mode émet 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre chaque année.

Et retrouvez ici la récente alliance de Diesel et Coca-Cola sur une collection capsule à partir de matériaux recyclés.

Commentaires

Derniers Articles

 

Londres : l’artiste Yinka Ilori transforme 18 passages piétons

Small Is Beautiful : l’art miniature s’expose à Paris

Une boulangerie amoureuse des lapins au Japon

Décès de Clive Sinclair, l’inventeur du ZX Spectrum

Le jeu vidéo DRIVER va être adapté en série

Kathryn Bigelow filme 5 styles de cinéma avec l’iPhone 13 Pro

Lancement d’une gamme de sodas « Cup Noodle »

LG dévoile un écran Home Cinema de 8 mètres de diagonale

La suite de « Jumeaux » avec Schwarzenegger, DeVito et Tracy Morgan

Dua Lipa se transforme en Sailor Moon dans son dernier clip

Red Bull fabrique le plus grand flipper du monde

Japon : des conteneurs de tri sélectif en forme de TITANS

UltraBOOST : Adidas présente sa collection 007

Une société offre 1300 dollars pour regarder 13 films d’horreur

La cabane de Winnie l’ourson à louer sur Airbnb

Lyon : un vélo-bibliothèque part à la rencontre des enfants

SHE-RA : une série live-action en préparation

L’Arc de Triomphe empaqueté par Christo

Narcos: Mexico : la saison 3 débarque en novembre

David Lynch et Pharrell ouvrent une discothèque à Ibiza

Lil Nas X et Elton John s’échangent leurs tenues emblématiques

Les dîners sous dômes « Under The Stars » reviennent à Bruxelles

La nouvelle saison des Simpson arrive sur Disney+

Les plus beaux clichés aériens des Drone Photo Awards 2021