Ben Arfa accuse le rappeur Abd Al-Malik de l’avoir orienté vers une secte

Dans une interview au journal sportif « L’Équipe », le footballeur français Hatem Ben Harfa accuse le rappeur Abd al-Malik de l’avoir endoctriné et dirigé vers une « sorte de secte ».

« Si je parle de cette histoire aujourd’hui, c’est qu’elle ne me fait plus rien ». Hatem Ben Harfa se livre dans les colonnes du journal « L’Équipe » aujourd’hui. L’international français de 24 ans se confie sur « l’impulsivité qui a longtemps empoisonné sa vie » écrit le journal sportif.

« j’étais mal, j’étais à la recherche de bien-être »

Le footballeur parle de problème d’égo à un moment de sa carrière, et confie que la spiritualité l’a beaucoup aidé. Le journaliste Jérôme Cazadieu évoque alors une période de sa vie : « Vous étiez un peu perdu en 2007, par rapport à la religion. Vous aviez rencontré le chanteur Abd al-Malik et son manager, Fabien Coste, qui était devenu votre agent. C’était quelques mois avant votre transfert à Marseille en juillet 2008., » peut-on lire. « Il coupe », précise le journal. « Exactement, répond Ben Arfa. A cette époque, j’étais mal, j’étais à la recherche de bien-être. Je lisais beaucoup d’ouvrages sur le soufisme (un courant de l’islam, une doctrine prônant des pratiques ascètes et mystiques), de belles choses qui m’attiraient. Et comme Abd al-Malik s’y intéressait, je l’avais contacté. On s’était rencontrés mais très vite je suis rentré là-dedans. », développe le jeune homme.

« Je faisais partie d’un mouvement avec un chef spirituel, un cheikh »

« Dans quoi ? » lui demande le journaliste. « C’était un système comme dans une secte. Je faisais partie d’un mouvement avec un chef spirituel, un cheikh. », raconte Hatem Ben Harfa. « Ça s’est déroulé où ? » « Au Maroc. A Oujda. Quand je suis entré dans la salle de prières, ce maître, il fallait que je lui baise les pieds. C’était obligatoire. Heureusement, ce jour-là, mon égo m’a sauvé. Je ne pouvais pas accepter ça. », poursuit le footballeur. Suite de l’article sur chartsinfrance.net

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement