Before I Die, une installation urbaine de l’artiste Candy Chang

Créé par la designer Candy Chang, »Before I Die » est une installation urbaine dans les rues de La Nouvelle-Orléans et de NOLA. Un dispositif expérimental, un projet interactif pour les citoyens de cette ville. Les murs extérieurs d’une maison abandonnée ont été transformés en mur d’expression, des craies sont disponibles et les passants peuvent ainsi écrire leur  dernières volontés. Candy Chang est une artiste d’installation publique, designer, urbaniste et co-fondateur du Civic Center qui tente de rendre les villes plus humaines.

Commentaires

Derniers Articles

 

Elle crée des portraits baroques uniquement à l’aide de code HTML

Un dragon géant dans les rues de Calais

Angry Birds lance des trottinettes électriques alimentées par des cris de rage

SONIC Le Film dévoile sa nouvelle bande-annonce !

Greta Thunberg : une fresque gigantesque peinte à San Francisco

Des enfants réagissent face à l’inégalité des salaires entre les hommes et les femmes

Des parkings transformés en refuges pour sans-abri la nuit

Du nouveau pour le casting de la série Halo !

Ces films qui donnent envie d’aller sur les sites de rencontres

Heineken va supprimer le plastique de ses packs de bière

Stella : la chienne qui « parle » grâce à un appareil conçu par sa maîtresse

La boutique éphémère du Studio Ghibli revient à Paris

Uncharted: le tournage du film devrait débuter en février 2020

LEGO lance lance une réplique de la Batmobile de Tim Burton

La date de sortie de Disney + en france est connue !

SOUL de Pixar dévoile sa bande annonce

Un nouveau Scream serait en préparation !

Elle transforme une station de tramway en musée floral

HBO lance une mini salle de cinéma en carton pour s’isoler

Cette marque de bière met des photos de chiens sur ses canettes pour favoriser l’adoption

Stranger Things dévoile un bêtisier à l’occasion du #StrangerThingsDay

La marque française VEJA ouvre sa première boutique à Paris

La Cité de la Peur lance son jeu de société

Australie : les footballeuses obtiennent un salaire égal à celui des hommes