Un bar installe un distributeur automatique de 24 bières

Installée à New York dans le bar « Randolph Beer » de Brooklyn, cette tireuse géante de 24 bières fonctionne avec votre carte de crédit, enfin presque. En remettant votre carte de crédit au bar, vous obtenez une carte automatique (RFID) qui active les 24 pompes à bière de ce « Beer Wall ».

Une première

Vous pouvez ainsi commencer votre dégustation et vous servir un verre de 3 cl (pour tester) ou directement un verre de 33 cl. Le total de vos consommations est mémorisé sur cette carte temporaire avant d’être débité sur votre carte de crédit. Une expérience originale et une machine en libre service imaginées par la société PourMyBeer. À consommer avec modération.

Commentaires

Derniers Articles

 

Un livre pour faire des sons électroniques avec du papier

Des photos d’enfants du monde entier avec leurs jouets

Le jargon de la pub en vinyles

À la découverte de Trust Icon, street artiste londonien

Muni de son smartphone, il donne vie aux objets qui l’entourent

Il se prend en photo autour du monde avec Godzilla

De l’origami animale dans des peaux d’agrumes

Les Gardiens de la galaxie 3 sortira en 2020

Dénoncer les publicités sexistes de l’époque en inversant les rôles

Quand les peintures classiques rencontrent les Temps Modernes

Au Japon, les plaques d’égout deviennent des œuvres d’art

Elle tricote des pulls pour le camouflage urbain

Quand Bruce Lee découvre le sabre laser

La GameBoy bientôt de retour ?

Elle joue la Marche Impériale en écrivant des calculs

Altered Carbon la nouvelle série SF de Netflix au petit goût de Blade Runner

FoldiMate : cette machine plie le linge à votre place !

Ces bloc-notes renferment d’incroyables sculptures en papier

Le garçon de la publicité H&M inspire des artistes sur Instagram

Un appartement Harry Potter à louer !

Ces œuvres ne sont visibles que d’un seul angle

LÉON rencontre Super Mario dans une sculpture en édition limitée

Uber présente ses taxis volants

Des baskets Adidas qui remplacent l’abonnement dans le métro