Battlefield3_PS3_Jaquette_001

« Battlefield 3″ officiellement interdit en Iran

L’Iran a interdit le jeu vidéo américain à succès «Battlefield 3» lancé en octobre et qui met en scène une attaque américaine contre Téhéran, selon un responsable de la police iranienne.

«Battlefield 3», produit par la société Electronic Arts (EA), met notamment en scène une attaque aéroportée contre la capitale iranienne incluant des opérations de blindés et d’avions de combat américains, les joueurs tenant le rôle de Marines participant à l’attaque. «Tous les magasins d’informatique ont interdiction de vendre ce jeu illégal», a indiqué un responsable non identifié des services de renseignement de la police cité par l’hebdomadaire Asre Ertebat, spécialisé en informatique et jeux vidéo.

La dernière version de «Battlefield», série à succès du géant américain EA qui produit d’autres jeux mondialement connus comme FIFA ou Sim City, démarre à la frontière irano-irakienne où les forces américaines combattent une milice hostile.

Beaucoup de versions piratées

Le jeu inclut des missions à Paris et New-York avant de se terminer en assaut contre Téhéran dans un contexte de menace nucléaire, selon divers sites Internet spécialisés dans les jeux vidéo. Dans sa version multijoueurs, disponible sur DVD-ROM ou en ligne, jusqu’à 24 personnes peuvent mener ensemble des opérations de combat dans divers lieux de la capitale iranienne, y compris dans le Grand Bazar historique de Téhéran. EA n’a pas de distributeurs officiels en Iran, pas plus que les principaux producteurs de jeux video ou de logiciels occidentaux ou asiatiques. Mais ces jeux vidéo ou logiciels, piratés ou importés plus ou moins légalement, sont largement disponibles partout dans le pays qui ne reconnaît pas le copyright.

C’est la première fois qu’un jeu vidéo est officiellement interdit en Iran, bien que les autorités critiquent régulièrement la culture occidentale et essayent de promouvoir une production locale de jeux «islamiques». via AFP/lessentiel.lu


Les commentaires sont fermés.

Catégories