L’identité du street artist Banksy révélée suite à une gaffe ?

L’identité de Banksy c’est un peu comme l’existence de la zone 51, tout le monde à son avis sur la question et les théories les plus folles émergent donc autour du street artist le plus mystérieux du circuit.

Une aura de mystère que Banksy a toujours entretenue préférant l’anonymat au star-system, et au système tout court, qu’il dénonce régulièrement à travers ses œuvres. Un anonymat jalousement préservé par ses proches qui n’ont jamais vendu la mèche. Jusqu’à ce la semaine dernière.

Invité d’un podcast jeudi dernier, le DJ anglais Goldie évoquait le marché de l’art qui atteint aujourd’hui des sommes astronomiques, notamment lorsqu’il s’agit des œuvres de Banksy, au moment de ce lapsus : « Donne-moi des lettres arrondies, écris Banksy sur un t-shirt et c’est bon, tu peux le vendre » explique-t-il dans un premier temps. « Sans vouloir manquer de respect à Rob, il a complètement changé le monde de l’art et j’admire son travail », a-t-il alors lâché suivi par un court silence avant de changer de sujet.

Le fondateur de « Massive Attack » ?

Trop tard ! D’aucuns ont fait le rapprochement entre Rob et Robert Del Naja, fondateur du groupe de Trip hop Massive Attack. Une théorie déjà évoquée par le journaliste Craig Williams qui avait trouvé des similitudes entre les déplacements de Massive Attack et l’apparition de nouvelles œuvres de Banksy dans les villes où le groupe se produisait. Cette théorie pourrait donc être la bonne, même si Del Naja l’a déjà démenti sur scène il y a un an de ça. Dj Goldie et Robert Del Naja sont réputés pour avoir tagué les murs de Bristol ensemble entre les années 80 et 90. Bristol, c’est aussi le quartier dont Banksy serait originaire et qui a abrité ses premières œuvres au début des années 2000.

Pour d’autres, Bob renvoie à Robin Gunningham, un étudiant en statistiques et artiste de Bristol (toujours), mais d’un coup l’histoire est beaucoup moins savoureuse.

Affaire à suivre !

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement