Banksy à Paris pour illustrer la crise des migrants

Après avoir revendiqué la paternité du grand Brexit, peinture ornant la façade aveugle d’une maison de Douvres, le street-artiste Banksy est à apparement à Paris pour illustrer sa vision de la crise des migrants.

Sur les murs du 18e et 19e arrondissement

Depuis quelques jours, des parisiens ont partagé sur Instagram des clichés d’oeuvres réalisées au pochoir dans le quartier de la Porte de la Chapelle près de l’ancien Centre de Premier Accueil (CPA) des réfugiés dans le 18earrondissement (fermé le 31 mars). La première œuvre de Banksy à Paris a été repérée à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés. Elle nous montre une jeune fille recouvrant une croix gammée avec une tapisserie rose. Pour les spécialistes, cette peinture fait suite à son Go Flock Yourself de 2009. Comme le raconte Télérama : le mystère demeure, puisque l’artiste mondialement célèbre n’a pour l’instant toujours pas revendiqué officiellement ses œuvres.

Après la « Jungle » de Calais en 2015

Depuis ses débuts, Banksy oppose l’innocence de l’enfance face à la barbarie de l’adulte. Pour cette série d’œuvres découverte dans le nord de la capitale, le jeu de piste se poursuit dans d’autres quartiers parisiens. Ainsi, Place de la Sorbonne, un détournement de la peinture Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard de Jacques-Louis David à été repéré par des passants.

Durant la fin de l’année 2015, Banksy avait déjà réalisé quatre œuvres consacrées aux migrants à Calais à l’entrée de la « Jungle » de Calais, où 4.500 migrants vivaient dans la précarité. Le style reste reconnaissable entre tous laisse peu de doute sur la paternité de ces nouvelles œuvres.

« Jeune fille recouvrant une croix gammée avec une tapisserie rose »

 

Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard

Commentaires

Derniers Articles

 

National Geographic va adapter l’Étoffe des Héros en série

Concours World Press Photo : les nommés dévoilés

Un appartement inspiré par le peintre Mondrian

L’accroche du nouveau film de Liam Neeson va vous « tuer »

Un terminal d’aéroport abandonné transformé en hôtel de luxe

GTA : Rockstar Games rend hommage à Karl Lagerfeld

Un vrai Combi Volkswagen constitué de 40.000 briques LEGO

Neil Gaiman va faire revivre la série « Monstres et Merveilles »

Accusé de plagiat, Gad Elmaleh attaque le Youtubeur « CopyComic »

The Dirt : le biopic sur Mötley Crüe dévoile son trailer

Dessiner le cycle de la vie en 40 secondes

Star Wars : Le projet sur Obi-Wan sera finalement une série ?

Sine, la nouvelle adepte du cosplay low cost

Il transforme son camion en mini-librairie et parcourt l’Italie

Jump Force : une pub en trompe l’oeil dans le métro

Au Japon, des Samouraïs spécialistes de la propreté des rues

Le couturier Karl Lagerfeld est mort

Les maisons de nuit de Michael McCluskey

Quand le bento rencontre les films du Studio Ghibli

Netflix met fin à The Punisher et à Jessica Jones

Toutes les phobies dans un livre pop-up

Une expérience choc dans un restaurant de viande

Netflix annonce la deuxième saison de « Plan Coeur »

Cet illustrateur recrée les différentes époques de sa chambre de Gamer