Il sera bientôt possible de faire avancer son fauteuil roulant par la pensée

La technologie peut parfois considérablement améliorer la vie de certaines personnes. Bientôt, cela devrait être le cas pour les handicapés contraint de se déplacer en fauteuil roulant.

En effet, des chercheurs de la Georgia Institue of Technologie de l’Université de Kent et de l’Université d’État de Wichita ont fait cause commune pour inventer une technologie qui permettra de faire avancer son fauteuil roulant par la pensée.

Comment ça marche ?

Cette technologie n’est pas toute nouvelle, il était déjà possible par le passé de faire avancée des objets dont un fauteuil roulant, par la pensée, mais le matériel nécessaire était considérable. Il fallait donc inventer un système beaucoup moins contraignant. Les chercheurs de la Georgia Institue of Technologie ont donc créé un système beaucoup plus pratique.

Il suffira en effet patch placé sur la nuque qui contient le récepteur ainsi qu’un bandeau qui permet de maintenir en place les électrodes et les capteurs sans fil pour faire fonctionner le tout. Contrairement à ce qui avait déjà été fait par le passé, le nouveau système est donc beaucoup moins contraignant et plus compact. Une fois traités par le patch, les signaux du cerveau sont transférés en Bluetooth sur un ordinateur, qui permet alors de déplacer le fauteuil. Le seul point d’interrogation restant concerne la distance maximale à ne pas dépasser avec les objets, qui est pour l’instant de 15 mètres.

Professeur adjoint à l’Université de génie mécanique de l’Institut de Technologie de Géorgie, Woon-Hong Yeo est très enthousiaste et déclare à propos de cette technologie : « Ce travail présente les stratégies fondamentales pour concevoir un système EEG portable, ergonomique et adapté à une large gamme d’appareils d’assistance, systèmes de maison intelligente et des interfaces neuro-gaming. L’innovation principale réside dans le développement d’un progiciel totalement intégré. Systèmes et circuits de surveillance EEG haute résolution dans un système miniaturisé conforme à la peau. »

Retrouvez une photo du système ci-dessous.

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement