Australie : des affiches non autorisées pour alerter sur le climat

Afin d’attirer l’attention sur la crise climatique en cours et le nombre sans précédent de feux de brousse à travers l’Australie, 41 artistes ont transformé les rues de Melbourne, Sydney et Brisbane en la plus grande campagne non autorisée du pays. Ils prônent ainsi une action immédiate. La semaine dernière, les artistes de Bushfire Brandalism ont remplacé 78 affiches dans les trois villes par des designs originaux. Ils axent leurs affiches sur l’industrie des combustibles fossiles, les pompiers héroïques locaux et la dévastation de la faune et des habitats naturels à travers le pays.

« En tant que groupe collectif d’artistes australiens, nous avons été amenés à récupérer des espaces publicitaires publics avec des affiches témoignant de l’inaction du gouvernement australien sur le changement climatique et les feux de brousse dévastateurs. Nous n’acceptons pas que cette situation soit un «business as usual». Nous rendons ces questions visibles dans nos espaces publics et dans nos médias ; zones monopolisées par des entités qui maintiennent des programmes conservateurs de déni du climat. Si les journaux n’impriment pas l’histoire, nous le ferons ! »

Bushfire Brandalism, des artistes engagés

Ainsi, ils ont installés des affiches aux arrêts de bus et dans d’autres espaces publics avec un QR code. Ce dernier permet aux téléspectateurs de scanner et d’accéder directement à plus de 30 organisations caritatives aidant à la crise.

Une entreprise contrôle 59% des ventes quotidiennes de journaux en Australie. Alors les artistes ont également voulu repousser les pratiques publicitaires générales. Ils remettent en question la couverture médiatique des problèmes climatiques.

Les artistes impliqués dans la campagne comprennent Georgia Hill, Tom Gerrard, Sarah McCloskey, Amok Island, Andrew J Steel, Blends, Callum Preston, Cam Scale, Damien Mitchell, Dani Hair, DVATE, ELK, Ed Whitfield, FIKARIS, Fintan Magee, HEESCO,  JESWRI, Ghostpatrol, Leans, Lluis fuzzhound, Lotte Smith, Lucy Lucy, Makatron, Michael Langenegger, Peter Breen, The Workers Art Collective, Stanislava Pinchuk, The Lazy Edwin, Thomas Bell, Tom Civil, WordPlay Studio et Peter Breen, entre autres  qui restent anonymes.

View this post on Instagram

Check out our latest blog as 41 artists hit the streets of Australia with #bushfirebrandalism . Artists statement “As a collective group of Australian artists, we have been driven to reclaim public advertising space with posters speaking to the Australian government’s inaction on climate change and the devastating bushfires. We do not accept that this situation is ‘business as usual’. We are making these issues visible in our public spaces and in our media; areas monopolized by entities maintaining conservative climate denial agendas. If the newspapers won’t print the story, we will!” Photo cred @adamscarfphotography #sydney #subvertising #subvertisingart #climatechange #bushfiresaustralia #graffit #streetart #graffitistreet 🇦🇺🇦🇺🇦🇺

A post shared by graffitistreet.com (@graffitistreet) on

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement