Asos ne retouche plus les vergetures sur ses modèles maillot

En ce début de saison estivale (et de soldes), Asos – leader des ventes en ligne – frappe un grand coup en renonçant aux retouches photo sur les vergetures de ses mannequins maillot. S’il n’y a pas eu d’annonce officielle, certains internautes à l’œil averti ont révélé cette pratique décomplexée.

Rien ne sert de chasser le naturel !

On le sait, le passage en cabine au moment de choisir son futur partenaire de plage n’est pas chose aisée. Lumière crue, peau grisâtre, petite brioche hivernale, vergetures de-ci de-là, les complexes peuvent vite surgir. D’autant qu’on nous vend majoritairement des modèles de magazines au corps et à la peau zéro défaut.

Le site Asos redonne un peu de naturel à ses modèles, sans rien enlever à leur charme, simplement en laissant leur vergeture et cicatrice éventuelles. Si Asos n’est pas précurseur en la matière (Monki du groupe H&M le fait déjà), c’est l’un des premiers poids lourd à afficher de telles intentions.

Depuis quelque temps, poussé par des séries comme Girls et/ou des initiatives féministes, la donne change, tout comme ce qu’il est acceptable de montrer dans une industrie de la mode encore très codifiée. L’heure est au naturel (Alicia Keys a renoncé au maquillage depuis plus d’un an) et à la promotion des corps, de tous les corps.

Après avoir mis en avant des mannequins de toute origine (mais aux mensurations parfaites), Asos suit le mouvement et renonce à son logiciel favori.

Rappelons le tout de même : les vergetures touchent plus de 50% des femmes pendant leur puberté et résultent simplement d’une distension trop rapide et importante de la peau (lors d’une prise et d’une perte de poids par exemple) qui, s’y elle manque d’élasticité, se craquèle pour former des vergetures. Rien de bien exceptionnel en somme, voire même de très commun.

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement