Elle construit un Parthénon avec des livres interdits

Une œuvre monumentale contre la censure. 100 000 livres interdits à la publication ont été utilisés pour concevoir cet immense Parthénon sur le lieu où s’est déroulé autrefois un autodafé nazi.

En 1933, dans la ville universitaire de Cassel, en Allemagne, le régime nazi brûle des milliers de livres dans le cadre de leur campagne de censure qui verra près de 2 000 livres partir en fumée, des dizaines de milliers dans toute l’Allemagne.

Aujourd’hui et depuis 1955, la ville accueille le festival Documenta 14, qui a lieu tous les 5 ans. C’est à l’artiste argentine Marta Minujin, 74 ans, que l’on doit cette impressionnante réplique du Parthénon grec, symbole de la démocratie et de la résistance à la répression politique.

Avec l’aide de 19 étudiants de l’université de Cassel, la plasticienne a pu identifier plus de 70 000 titres d’ouvrages qui ont été, ou sont encore, frappé par la censure dans différents pays du monde. 170 ont été sélectionnés pour figurer sur le Parthénon : la Bible, best-seller devant l’éternel, Les versets sataniques de Salman Rushdie (qui lui vaut encore d’être frappé d’une fatwa) ou encore Gatsby le Magnifique de F. Scott Fitzgerald et Les Fleurs du Mal de Baudelaire.

Ce « Parthénon des livres » est constitué de 46 colonnes, dressées dans une structure métallique en acier, sur lequel sont plaqués les fameux livres, eux-mêmes glissés dans des pochettes en plastiques pour les maintenir en place.

Tous les livres utilisés sont issus de donations, l’artiste espère en recevoir d’autres pour recouvrir intégralement la structure et atteindre son objectif de 100 000 livres.

Via : DeMilked

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement