Cet artiste créé les crânes des personnages de cartoons

Filip Hodas est un artiste se trouvant à Prague dont la thématique principale est la pop-culture. Il rend hommage aux personnages de cartoons préférés de son enfance, dans un style qui lui est très particulier. Il s’agit d’une série de crânes, présentée comme des fossiles, qui offre un regard nouveau sur les personnages de la pop-culture.

« Je voulais styliser les crânes comme des fossiles de dinosaures »

Vous n’avez certainement encore jamais vu Dingo, Minnie ou encore Bob l’Éponge de cette manière. Les œuvres surréalistes de Filip Hodas imitent des fossiles que l’on peut voir habituellement dans les musées d’histoire. À la différence près que l’artiste aime rajouter sur ses fossiles une touche qui rappelle les personnages des cartoons. Ainsi, sur le fossile de Dingo, on retrouve son chapeau et sur celui de Minnie, son fameux nœud papillon.

 

 

Pour rendre ses œuvres vraiment très proche de fossile, il les nomment comme pourraient l’être des antiquités dans des musées. Ainsi, Bob l’Éponge se nomme Spongia Bobae et Picsou Anas Scroogius.

 

 

« En fait, je voulais styliser les crânes comme des fossiles de dinosaures qui seraient présentés dans un musée, mais ensuite, j’ai décidé de ne pas le faire car les crânes ne semblaient pas très reconnaissables par eux-mêmes, surtout avec des pièces cassées ou manquantes. C’est pourquoi j’ai opté pour un look moins endommagé, et j’ai ajouté des objets qui rendent reconnaissable chacun des personnages » déclare Filip Hodas.

 

 

Pour créer chaque œuvre, Hodas a utilisé une combinaison de logiciel qui va de « Cinema 4D » à « 3D Coat », « Substance Painter » ou encore « Substance Designer ». Les crânes de Filip Hodas ne sont pas ses seuls œuvres. Il a notamment fait une autre série avec des personnages de la pop-culture qui sont dans des endroits déserts. Une autre série qu’il a nommée « Pop-Culture Dystopia ».

Vous pouvez retrouvez plus d’œuvre de l’artiste sur sa page Instagram.

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement