L’exposition du Studio Ghibli ouvre ses portes à Paris

C’est ouvert ! Du 4 octobre 2014 au 1er mars 2015, Art Ludique-Le Musée, dévoile 1300 dessins originaux du célèbre studio japonais. Mon voisin Totoro, Le tombeau des lucioles, Le château dans le ciel, Pompoko, Princesse Mononoké, Mes voisins les Yamada, Le voyage de Chihiro, Ponyo sur la falaise, Le vent se lève ou Le conte de la Princesse Kaguya, autant de films dont la beauté des dessins et de l’animation ainsi que la qualité scénaristique sont unanimement reconnus et admirés dans le monde entier.

GalerieArttLudique-dessins-Ghibli-studio10

ArtLudiqueGhibli-0100

Pour appréhender le génie créatif d’Isao Takahata et Hayao Miyazaki, les auteurs de ces chefs-d’oeuvre, pour percer les secrets de leur animation et partager leurs émotions artistiques, cette exposition exceptionnelle présentera près de 30 ans de dessins du Studio Ghibli à travers 1 300 layouts (dessins originaux) des films produits par le studio.

Une première en Europe

Pour la première fois en Europe, le public va pouvoir admirer ces dessins qui sont la genèse de toutes les productions du studio et préfigurent ce que l’on peut découvrir sur grand écran, toute la matière graphique qui est le creuset artistique essentiel à tout film d’animation.

Pour Isao Takahata, le layout est la composante clé dans la production d’un film d’animation. Les layouts définissent, en effet, pour chacun des plans des films ce que seront l’ambiance d’une scène, son décor, la position, l’attitude et l’expression des personnages. Cette exposition permet de montrer ces magnifiques dessins pour la première fois au public européen et de rendre ainsi hommage aux remarquables qualités artistiques de ceux qui les dessinent.

GalerieArttLudique-dessins-Ghibli-studio2

ArtLudiqueGhibli-01001

Pour Hayao Miyazaki : « L’animation est une illusion et le public est curieux de voir comment elle va l’éblouir ». Quels secrets, cette plongée au coeur des dessins de Takahata et Miyazaki, permettra-t-elle de dévoiler ? Isao Takahata répond : « Cela dépend de l’imagination de chacun des visiteurs ». Après les prestigieuses expositions « Pixar, 25 ans d’animation » et « L’Art des Super-Héros Marvel », cette nouvelle exposition de Art Ludique-Le Musée, « Dessins du Studio Ghibli : les secrets du Layout pour comprendre l’animation de Takahata et Miyazaki » est une formidable occasion de mettre en valeur les créateurs de ces univers qui marquent tant notre imaginaire et de faire découvrir au grand public la dimension artistique majeure qui est à l’origine de ces oeuvres qui le font rêver.

GalerieArttLudique-dessins-Ghibli-studio58

GalerieArttLudique-dessins-Ghibli-studio6

GalerieArttLudique-dessins-Ghibli-studio7

GalerieArttLudique-dessins-Ghibli-studio4

GalerieArttLudique-dessins-Ghibli-studio5

GalerieArttLudique-dessins-Ghibli-studio3

Chargement

Expo Ghibli now! #artludiqueGhibli #Ghibli #Paris #Miyazaki #Takahata

Afficher sur Instagram

Exposition DESSINS DU STUDIO GHIBLI,
Les secrets du Layout pour comprendre l’animation de Takahata & Miyazaki.
Du 4 octobre 2014 au 1er mars 2015 à Paris.
artludique.com

Derniers articles dans Art Design

  • Il voyage en Nouvelle-Zélande avec un costume de Gandalf

    Comme vous le savez, la saga cinématographique de Peter Jackson consacrée au Seigneur des Anneaux a été tournée dans les plus beaux paysages de Nouvelle-Zélande. Équipé d’un costume de Gandalf, le photographe Akhil Suhas a mis en scène ses magnifiques clichés sur la Terre du Milieu. Avec l’aide d’inconnus rencontrés au hasard de son voyage,  Akhil a pu […]

  • Une version restaurée de « Il était une fois… La Vie » dès le 4 février

    La célèbre série télévisée d’animation franco-japonaise créée par Albert Barillé en 1986, s’offre une nouvelle jeunesse. La série qui traite de manière ludique le fonctionnement du corps humain, comporte 26 épisodes de 26 minutes. Numérisés et restaurés en HD par Mikros image et la société de production Procidis, les épisodes de cette série culte familiale seront diffusés dès le 4 février sur Ludo (France4). Voici un petit […]

  • Selfistory

    « Plus de 1000 selfies sont pris chaque seconde dans le monde. À grand renfort de perches ou de bras tendus, l’humanité se considère désormais comme son propre décor, tournant souvent le dos à l’essentiel ».  Après « What if bad guys won« , l’illustrateur français Mathieu Blanchet et le rédacteur Guillaume Blanchet revisitent l’histoire de l’humanité en mode selfie. © Mathieu Blanchet (illustrateur/motiondesigner) & Guillaume Blanchet […]

  • Il incruste des toiles de maîtres dans le Naples d’aujourd’hui

    Après une première série de clichés en 2015, le directeur artistique ukrainien Alexey Kondakov transporte à nouveau des toiles de l’histoire de l’art dans le monde contemporain. Au fond d’un bus, dans une Trattoria ou au détour d’une rue, les personnages des peintures de Bouguereau et d’autres artistes de la Renaissance sortent du cadre pour […]

Commentaires

Commentaires
2 Responses to “L’exposition du Studio Ghibli ouvre ses portes à Paris”
  1. Pierre dit :

    Très déçu.

    L’expo est richement dotée, mais très difficile à appréhender ! Des centaines de « layouts », mais uniquement des layouts, c’est franchement monotone. On évitera absolument d’y emmener des enfants sous peine de devoir rebrousser chemin dès la seconde salle, l’expo ne leur est pas destinée et ils n’y comprendront rien. De plus, si l’entrée est chère, ce n’est rien comparé au tarif des goodies (pour en avoir acheté au Japon, la lecture des prix Arts Ludiques m’a carrément fait un choc !)

    Vu le tarif des expos, laisser entrer les visiteurs à 21h (en sachant qu’il faut bien 2h30 pour faire le tour des salles d’exposition, voire 3h minimum s’il y a du monde) pour les mettre à la porte 1 heure plus tard, frise la malhonnêteté. Il serait au minimum souhaitable de prévenir à l’entrée du temps nécessaire, afin de laisser l’opportunité de revenir plus tôt un autre jour.

    Pour couronner le tout, le personnel dans son ensemble est d’une impolitesse largement à la hauteur de la réputation française en ce domaine.

    Bref, on économisera le prix de l’entrée (jusqu’à 17€ en plein tarif), et on ira plutôt dans un musée où l’on ne vous met pas à la porte une heure plus tard, ou prendre un abonnement à la vidéothèque avec l’argent économisé, afin de revoir les films d’animation Ghibli.

Laisser un commentaire

Catégories