Too Good to go: l’application des invendus à petits prix pour lutter contre le gaspillage alimentaire

À l’heure où l’industrie agro-alimentaire cause 36% des émissions de gaz à effets de serre, cette appli continue de lutter contre le fléau du gaspillage alimentaire en proposant les invendus des restaurants et des supermarchés à petits prix.

Too Good to go : la start’up qui monte

Depuis 2016, Too Goo to go a fait du gaspillage alimentaire son cheval de bataille. En s’associant avec les supermarchés, les épiciers, les restaurants et les petits commerçants, elle permet de sauver les invendus du jour en les revendant à petits prix. Une vraie astuce pour faire des économies et consommer mieux.

Résultat, c’est près de 10 millions de repas qui ont été déjà sauvé à travers l’Europe grâce à 6000 commerçants engagés et près de 3,5 millions d’utilisateurs en France. Un vrai beau succès !

Réduction du gaspillage alimentaire : aller plus loin

Après l’engagement du gouvernement en 2017 à réduire de 50% le gaspillage alimentaire d’ici 2025, Too Goo to go a décrété qu’il était temps de passer à la vitesse supérieure et préconise des actions concrètes et rapides. La start’up vient d’ailleurs de co-signer en association avec la fédération France Nature Environnement un livre blanc visant à revoir les dates de péremption. Pour cela, elle demande aux industriels d’ajouter la mention « mais toujours bon après » sur leurs packagings.

De grandes entreprises comme Coca Cola, Intermarché et Carrefour semblent déjà prêtes à s’engager aux côtés de la start’up pour sensibiliser le consommateur.

Parmi les sujets : quelle différence entre DLC et DDM ?

Peu de gens savent encore faire la différence entre la DLC (date limite de consommation) et la DDM (date de durabilité minimale).

La DLC, présente sur les produits sensibles comme la viande et les produits laitiers, peut présenter un réel danger pour le consommateur si elle est dépassée, tandis que la DDM n’est qu’un indicateur présent sur les produits secs comme le riz et les pâtes qui avertit que le produit peut changer d’aspect mais rester bon.

Quoi qu’il en soit, le chemin à parcourir semble encore long !

Commentaires

Derniers Articles

 

Nike présente une collection de sneakers Bob l’Éponge

Pays-Bas : 300 abrisbus transformés en refuges pour abeilles

Elle crée un moule pour faire des chats de sable à la plage

Instagram : WWF lance une géolocalisation fictive pour protéger la nature

Lupin III : le nouveau film en 3D dévoile son trailer

Nike lance des sneakers Nintendo 64

EasyJet installe 300 bibliothèques pour enfants à bord de ses avions

Un nouveau street-art 3D impressionnant signé Peeta

La version Russe du générique des Simpson

L’émission « Strip-Tease » fait son grand retour

Elle réalise des cartes Pokemon à l’effigie de votre animal de compagnie

Une campagne transforme les conducteurs en animaux sauvages

Spécialiste du deepfake, ce Youtubeur revisite le cinéma

Il réalise un dessin animé Stranger Things

Annabelle 3 : la poupée maléfique de Conjuring est de retour !

Michel et Augustin : l’édition 2019 de « 3 jours pour entreprendre »

YOKO : Squeezie lance sa marque de vêtements

Harry Potter: le projet de série TV ne serait pas d’actualité

Cette grand-mère tricote des couvertures dédiées au retrogaming

Des portails Stranger Things arrivent dans Fortnite

Bob l’éponge : elle photographie le « vrai » Patrick Étoile de mer dans un aquarium

La série The Witcher dévoile de nouvelles images

Paris : Gō Nagai, le créateur de Goldorak à Japan Expo

Les animaux de la street artist SONAC débarquent dans Mulhouse