Too Good to go: l’application des invendus à petits prix pour lutter contre le gaspillage alimentaire

À l’heure où l’industrie agro-alimentaire cause 36% des émissions de gaz à effets de serre, cette appli continue de lutter contre le fléau du gaspillage alimentaire en proposant les invendus des restaurants et des supermarchés à petits prix.

Too Good to go : la start’up qui monte

Depuis 2016, Too Goo to go a fait du gaspillage alimentaire son cheval de bataille. En s’associant avec les supermarchés, les épiciers, les restaurants et les petits commerçants, elle permet de sauver les invendus du jour en les revendant à petits prix. Une vraie astuce pour faire des économies et consommer mieux.

Résultat, c’est près de 10 millions de repas qui ont été déjà sauvé à travers l’Europe grâce à 6000 commerçants engagés et près de 3,5 millions d’utilisateurs en France. Un vrai beau succès !

Réduction du gaspillage alimentaire : aller plus loin

Après l’engagement du gouvernement en 2017 à réduire de 50% le gaspillage alimentaire d’ici 2025, Too Goo to go a décrété qu’il était temps de passer à la vitesse supérieure et préconise des actions concrètes et rapides. La start’up vient d’ailleurs de co-signer en association avec la fédération France Nature Environnement un livre blanc visant à revoir les dates de péremption. Pour cela, elle demande aux industriels d’ajouter la mention « mais toujours bon après » sur leurs packagings.

De grandes entreprises comme Coca Cola, Intermarché et Carrefour semblent déjà prêtes à s’engager aux côtés de la start’up pour sensibiliser le consommateur.

Parmi les sujets : quelle différence entre DLC et DDM ?

Peu de gens savent encore faire la différence entre la DLC (date limite de consommation) et la DDM (date de durabilité minimale).

La DLC, présente sur les produits sensibles comme la viande et les produits laitiers, peut présenter un réel danger pour le consommateur si elle est dépassée, tandis que la DDM n’est qu’un indicateur présent sur les produits secs comme le riz et les pâtes qui avertit que le produit peut changer d’aspect mais rester bon.

Quoi qu’il en soit, le chemin à parcourir semble encore long !

Commentaires

Derniers Articles

 

Finlande : des supermarchés lancent des « happy hours » contre le gaspillage

VEJA lance sa première running écologique

Les finalistes du Comedy Wildlife Photography Awards 2019

Game of Thrones: un deuxième spin-off serait centré sur la Maison Targaryen

Gargoyles : la série animée des années 90 sera sur Disney+

Paris : des artistes revisitent la bouteille Desperados

The Witcher : la série Netflix devrait arriver le 17 décembre

Une expérience King Kong au coeur de l’Empire State Building

Un TETRIS transposé dans la vraie vie

The Institute : le dernier roman de Stephen King sera adapté en série

La borne interactive qui vous permet de poser avec vos joueurs préfèrés

Suède: des billboards transformés en hôtels pour abeilles

Monopoly: une version féministe où les femmes gagnent plus que les hommes

Daniel Buren revisite la boîte de La Vache qui rit®

Qatar : des routes peintes en bleu pour rafrâichir la température

Quand le design de l’IPhone 11 affole le web

Disneyland Paris : la zone dédiée à La Reine des Neiges se dévoile

VANS lance une collection « L’Étrange Noël de monsieur Jack »

La première série Apple avec Jason Momoa se dévoile

Une véritable forêt plantée sur un terrain de foot pour la bonne cause

Il réalise des portraits hyperréalistes de tableaux et sculptures célèbres

Wewalk, la canne intelligente qui révolutionne la vie des malvoyants

Ce graphiste manipule les espaces vides

Une exposition SEMPÉ va réunir plus de 300 dessins