L’œuvre « Descension » d’Anish Kapoor exposée à Pékin

L’été dernier, un visiteur tombait dans une œuvre d’Anish Kapoor alors qu’il visitait une exposition d’art à la Fondation Serralves à Porto. Ce touriste italien n’a pas fait attention à l’installation « Descent into Limbo » (1992) (Descente dans les limbes) et est tombé dedans, le 14 août dernier.

En ce mois de novembre, Red Brick Art Museum de Pékin présente une autre œuvre célèbre d’Anish Kapoor baptisée « Descension ». Entouré de barrières de sécurité, ce siphon sans fin hypnotise les visiteurs.

« Descension »

Red Brick Art Museum est un musée qui a été fondé par les collectionneurs Yan Shijie et Cao Mei en 2012. Il est situé dans le plus grand quartier artistique au nord-est de Pékin. Comme point de repère de cette région, le musée est recouvert de briques rouges soit une superficie totale de 20.000 mètres carrés (le musée offre près de 10.000 mètres carrés d’espace d’exposition).

View this post on Instagram

installation by @anish.kapoor

A post shared by @ fyu4a on

Depuis l’ouverture au public, de nombreux visiteurs viennent pour profiter des collections d’art moderne et les amateurs de photographie en profitent pour prendre le bâtiment de brique rouge en photo. Au travers de son programme d’expositions, de ses collections, des recherches, des études, des publications et des activités publiques, le Red Brick Art Museum ne se contente pas de stimuler le développement de l’art contemporain chinois, mais participe également au rayonnement d’artistes internationaux.

Le bâtiment principal du Red Brick Art Museum comprend neuf espaces d’exposition, deux espaces récréatifs publics, une salle de conférences ainsi qu’un restaurant, un café et un club. Le sous-sol du bâtiment abrite une salle de projection.

Anish Kapoor

Anish Kapoor, né à Bombay Inde en 1954, est un plasticien contemporain (principalement sculpteur) britannique d’origine indienne.
Il a étudié à la Doon School de Dahra en Inde. Il débarque en Angleterre en 1972 où il vit depuis. Il étudie alors au Hornsey College of Art, puis plus tard à la Chelsea School of Art Design. Il travaille actuellement à Londres, bien que retournant fréquemment en Inde.

Dans les années 80, il s’impose sur la scène internationale avec ses sculptures d’un nouveau genre : des lignes épurés, incurvées la plupart du temps, et monochromatiques. Ses premières œuvres, inspirées de l’Inde dont il est natif, montrent des sculptures recouvertes de pigments aux couleurs intenses. Ses travaux ultérieurs s’intéressent à de massives pierres issues de carrières, et jouant avec la dualité terre-ciel, matière-esprit, lumière-obscurité, visible-invisible, conscient-inconscient, mâle-femelle et corps-âme. Il passe ensuite à des travaux monumentaux, utilisant des miroirs et des matières réfléchissantes, renvoyant au spectateur une image déformée de lui-même et de l’environnement. Il installe ces œuvres en divers lieu de la planète. Son travail flirte avec l’architecture et le design. Parmi ses œuvres les plus connues : [ Her Blood] en 1998, Melancholia en 2005, et plus récemment Svayambh en 2007.

Parmi ses influences diverses, on peut citer : Mantegna, Joseph Beuys, Barnett Newman et Yves Klein. Reconnu pour ses créations inspirées à la fois de la culture occidentale et de ses origines orientales, il a été le lauréat du prestigieux prix Turner d’art contemporain en 1991.

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement