David Hasselhoff révèle le secret des ralentis d’Alerte à Malibu

Haaaa la fameuse scène de course au ralenti sur la plage en maillot de bain rouge. Sexy et culte. David Hasselhoff vient de « révéler » la raison de ces ralentis quasi systématiques durant une scène d’action.

Durant une intervention dans une université britannique, il a expliqué que cet effet était tout simplement utilisé par la production afin de combler des minutes d’antenne comme le rapporte le Daily Mail et Voici. Cet effet de slow motion permettait en effet à la production de livrer les épisodes prévus par la chaîne, tout en réduisant le coût de tournage.  » À chaque scène d’action, on passait les courses au ralenti. Comme ça, les épisodes étaient assez longs.»

Baywatch_group


david-charvet-baywatch

Baywatch-baywatch-5065849-1024-768

carmen_electra_baywatch_2-1

baywatch

Commentaires

Derniers Articles

 

Si Stranger Things était un film d’animation japonais…

Le challenge de l’électricité statique

Le compte instagram des plus beaux sols de Paris voyage

Un fan réalise le trailer du film FRIENDS

De l’art sur des sachets de thé

Les cuissardes Ugg débarquent !

Jurassic Park : lancement d’une Jeep électrique pour enfants

Des éboueurs créent une bibliothèque avec les livres jetés

Nintendo Labo : des accessoires en carton pour Switch

Il s’incruste hors-champ sur des pochettes d’album

Un bar éphémère réalisé en LEGO va ouvrir à Londres

La nouvelle série de Netflix met les 90’s à l’honneur

Cette robe change de couleur toute seule !

Google trouve à quelle oeuvre d’art vous ressemblez le plus

Un livre pour faire des sons électroniques avec du papier

Des photos d’enfants du monde entier avec leurs jouets

Le jargon de la pub en vinyles

À la découverte de Trust Icon, street artiste londonien

Muni de son smartphone, il donne vie aux objets qui l’entourent

Il se prend en photo autour du monde avec Godzilla

De l’origami animale dans des peaux d’agrumes

Les Gardiens de la galaxie 3 sortira en 2020

Dénoncer les publicités sexistes de l’époque en inversant les rôles

Quand les peintures classiques rencontrent les Temps Modernes