Ai Weiwei installe 14.000 gilets de sauvetage sur le Konzerthaus de Berlin

Après avoir reproduit la terrible photo du petit Alan Kurdi sur une plage de Lesbos, l’artiste Ai Weiwei a choisi d’attacher, sur les colonnes du Konzerthaus de Berlin, 14.000 gilets de sauvetage de migrants abandonnés sur les plages grecques. Baptisée Remembering, cette installation choc vient d’être mise en place à l’occasion du gala « Cinema for Peace » et du 66e festival de film de Berlin.

Une photo publiée par Frau Mina (@minaclaudia) le

Une photo publiée par Ai Weiwei (@aiww) le

Une photo publiée par Ai Weiwei (@aiww) le

Une photo publiée par Ai Weiwei (@aiww) le

Une photo publiée par Ai Weiwei (@aiww) le

Via lefigaro

Commentaires

Derniers Articles

 

Quand l’histoire de la photographie détourne le logo Instagram

L’émission TPMP adaptée en bande dessinée

Le groupe Ok Go réalise un clip avec 567 imprimantes

Rome : une œuvre du Caravage devient un gigantesque street art

Ce couple s’inspire de Là-Haut pour leur 61e anniversaire de mariage

Les clichés noir et blanc de ce photographe sont stupéfiants

Harry Potter: il transforme son skate en Quidditch motorisé

Amsterdam : un banc public réalisé avec des déchets recyclés

Déguisé en musiciens du métro, « Maroon 5 » surprend les New Yorkais

Star Wars : le renard de cristal « Vulptex » dévoile son making-of

Les peintures miniatures de l’artiste Heidi Annalise

Japon : le jeu télé des escaliers lubrifiés est parfait

7 choses que vous ignorez sur Anastasia

Les Minikeums dévoilent leur nouveau générique

Cette chef pâtissière crée de surprenants gâteaux en 3D

Ce photographe réalise d’étonnantes illusions d’optique

Des bijoux Lego à customiser selon ses envies

Le David de Michel-Ange devient un legging et un maillot de bain

Un premier teaser pour « Indestructibles 2 »

ATLAS : le robot capable de faire des saltos arrière

Un escape game PSG débarque au Parc des Princes

Tout quitter et vivre sur une île affranchie des gouvernements ?

Londres : ce cinéma va diffuser tout Game of Thrones d’un coup

La Forêt. La première série où l’on peut vraiment parier sur l’identité du coupable

e56627836bc9924f5d48588ed207f1bd$$$$