Des affiches mystérieuses équipées de vraies boules Quies

Des affiches proposent aux passants de se protéger des pleurs de ‘Dame Blanche” avec des bouchons d’oreilles. Car si vous l’entendez pleurer, il est déjà trop tard.

Le 17 avril prochain, la fameuse Malédiction de la Dame Blanche envahira nos salles de cinéma. Cette légende de La Dame Blanche dont les origines remontent à plusieurs siècles, est le nom donné à des esprits qui se matérialiseraient sous la forme d’une silhouette féminine vêtue de blanc et qui apparaitraient parfois la nuit en certains endroits, toujours les mêmes, dans le but de transmettre un message, de provoquer un accident, d’en empêcher un, ou pour une raison personnelle quelconque.

La Dame Blanche est réputée pour avoir connu un destin tragique, une fin violente, ce qui la pousserait à errer inlassablement sur les lieux de sa mort, silencieuse et mélancolique, telle une âme en peine.

“Celles et ceux qui entendent ses pleurs seront maudits”

Dans le film réalisé par Michael Chaves qui va aussi signer The Conjuring 3 prévu pour 2020, cette Dame Blanche est un spectre terrifiant qui erre la nuit et attire constamment de nouvelles victimes. Malheur à celles et ceux qui l’entendent pleurer, il seront immédiatement maudits et la Dame Blanche viendra les chercher n’importe où.

L’histoire du film qui sortira le 17 avril prochain, raconte que lorsqu’elle était encore en vie, la jeune femme a noyé ses enfants lors d’une crise de folie puis s’est donné la mort dans le même fleuve (gloups). La Malédiction de la Dame Blanche (The Curse of La Llorona) prend place à Los Angeles, dans les années 1970. Le fantôme de la Dame Blanche est à l’affût d’humains à terrifier et raffole particulièrement des bambins. Elle prend pour victime une assistante sociale et ses enfants qui n’auront d’autre choix que de se tourner vers un prêtre pour tenter de sauver leurs âmes…

Des bouchons et de l’eau bénite pour se protéger !

À quelques jours de la sortie du film, des affiches équipées de vraies boites de Boules ®Quies ont été collées un peu partout dans Paris. Interpellés par la phrase “Si vous l’entendez pleurer, il est est déjà trop tard”, les passants ont pu récupérer leur boite de bouchons d’oreilles pour se protéger de la Malédiction de la Dame Blanche (et oui, on ne sait jamais). Pour les avant-premières, des bouteilles d’eau “bénite” seront distribuées au public pour se protéger de la Dame Blanche. Une opération originale en relation directe avec le sujet du film qui n’est pas passée inaperçue !

Affiches aux boules Quies

Distribution de bouteilles d’eau bénite

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement