Aéroport de Bordeaux ose et affiche : « Envie d’un match inoubliable ? Décollez de Bordeaux ! »

Aéroport de Bordeaux ose et affiche : « Envie d’un match inoubliable ? Décollez de Bordeaux ! »

Dans une publicité (signée TBWA/COMPACT),  Aéroport de Bordeaux invite les amateurs de football à décoller de Bordeaux. L’aéroport se défend de surfer sur les mauvais résultats du club : « nous ne voulions pas être provocateur ». Vous avez « envie d’un match inoubliable ? Décollez de Bordeaux ! ». Tel est le message de la publicité d’Aéroport de Bordeaux parue notamment lundi 18 avril en page 10 du quotidien sportif L’Equipe, qui vous invite à assister plutôt au « Clasico, Calcio et Superliga », qui sont « à moins de 2 heures de Bordeaux ».


Une publicité en référence à la saison difficile des Girondins ? » Tout le monde a eu la même idée en voyant la pub », explique Matthias du site ChezlesGirondins.com au micro de France Bleu Gironde. Du côté d’Aéroport de Bordeaux, on se défend de surfer sur les mauvais résultats du club local : « Cette campagne a été programmée il y a quelques semaines, à l’époque, on pouvait espérer mieux de la saison girondine », explique Jean-Luc Poiroux, directeur du développement de l’aéroport de Bordeaux.

« Nous ne voulions pas être provocateur« , assure-t-il. « Parmi les destinations qui sont promues, toutes les villes ont un club de football majeur. L’idée était de faire comprendre à tous les amoureux du foot, au delà-même de Bordeaux, qu’il y a des matches d’anthologie qui vont se dérouler. Le but de cette pub est le voyage. Il n’y a pas du tout de volonté de provoquer. D’autant que nous aimons bien les Girondins. A chaque fois, nous les voyons dans l’aérogare, ils sont sympathiques, le public peut les solliciter ».

A aucun moment Aéroport de Bordeaux n’a pensé aux résultats des Bordelais ? Vraiment ? « Au moment où nous l’avons conçu, non. Mais au moment où nous l’avons publié, ça nous a traversé l’esprit », admet Jean-Luc Poiroux.

Voulue ou non, Aéroport de Bordeaux a réussi son coup, la pub fait parler. « Ça nous fait plutôt sourire. Tous les propos qui nous sont rapportés ne sont pas désagréables », confie le directeur du développement de l’aéroport, qui assure ne pas avoir reçu de coup de fil du club.

« La publicité propose des destinations à l’étranger, donc c’est déjà honnête de se dire qu’il n’y a pas qu’à Bordeaux que ça joue mal. C’est un peu spécifique à la Ligue 1″, relève sur France Bleu Gironde, Matthias de ChezlesGirondins.com. Alors le site a imaginé les slogans d’autres aéroports de villes évoluant à Ligue 1. Exemple avec celui inventé pour Arles-Avignon : « On n’a pas d’aéroport à Arles mais deux à Avignon… Comme en foot, on a toujours été un peu bancal ». ©TBWA/COMPACT et  via

Commentaires

Derniers Articles

 

Des sièges géants installés dans le métro pour « Yéti & Compagnie »

La saison 4 de « Narcos » dévoile son trailer

Une borne d’écoute géante du nouvel album de Johnny Hallyday à la Gare Saint-Lazare

Pour Halloween, elle se fabrique des « Polly Pocket » Famille Adams

Nose Warmer : le nouveau concept de cache-nez pour l’hiver

Ces pièces ont des mécanismes secrets dignes d’Indiana Jones

1993 : quand Kyan Khojandi était mannequin pour Leclerc

Le film « Un Prophète » va être adapté en série

Cet artiste comble les nids-de-poules avec des mosaïques

The Cure ouvrira le festival Rock en Seine en 2019

Il place l’univers Disney face aux désastres écologiques

Saint Seiya débarque dans une publicité Snickers

Les anamorphoses animées sur tasses de Luycho

Un compte Instagram spécialiste de l’estampe

Le prochain Astérix dévoile sa bande-annonce !

Des Air Jordan « GameBoy »

Avec des craies, elle met en scène son bébé dans de drôles de films

Un reboot de la série « Alias » en préparation

Beetlejuice : première image pour la comédie musicale version Broadway

Les odeurs de Star Wars dans une collection de bougies parfumées

Le film Playmobil dévoile une première image

Une fresque Robin Williams apparaît à Chicago

Les marque-pages créatifs d’Olena

Les sculptures culinaires avec de vieux matelas compilées dans un livre