Accusé de racisme, FHM change sa Une aux Philippines

Le magazine pour homme FHM, a été accusé de racisme aux Philippines à cause de leur Une du numéro de mars.

La première Une du mois de mars aux Philippines, dévoilée sur le net, avait déclenché une avalanche de critiques, accusant le magazine d’être raciste. Dans celle qui aurait dû paraître, on y voit le mannequin Bela Padilla mise en lumière avec des collègues de couleur noir dans l’ombre. D’ailleurs le titre était explicite: « Sortir de l’ombre ».

Avec toutes ses critiques, le magazine a décidé de revoir sa une et on découvrait le mannequin Padilla seule sur le magazine… FHM a expliqué prendre en compte les remarques des lecteurs pour justifier ce changement. via

La couverture modifiée :

 

Commentaires

Derniers Articles

 

« Diablo » adapté en série animée pour Netflix

Robert Englund reprend son rôle de Freddy Krueger

Quand un café rencontre le style BD

Il réalise une version japanime du Star Wars de 1977

Les escarpins en bodypainting de Johannes Stoetter

40 artistes de « Game of Thrones » exposent leur travail sur Westeros

Les dessins au chocolat de Norico

Un nouveau trailer pour « Ralph 2.0 »

Elle réalise un clip entièrement brodé à la main

Un premier teaser pour le reboot de « The Twilight Zone »

Un « Space Jam 2 » avec LeBron James

La première piste cyclable construite avec du plastique recyclé

Mena Stevenson, l’artiste qui s’habille avec les tissus des bus

Un dancefloor dans la piscine la plus profonde du monde

Réalité virtuelle : ils tentent de décrocher 200$ accrochés à un hélicoptère

Sony dévoile une « PlayStation Classic » à 99 euros

Il réalise une version japanime de « Rick et Morty »

Il tricote des pulls à l’effigie des stars de la musique

Une nouveau trailer pour « Le Retour de Mary Poppins »

La marionnette « Coco » fait le show à Disneyland

Les superbes tatouages articulés

L’Oktoberfest débarque à Paris et à Marseille

Nintendo propose des manettes NES pour la SWITCH

Les étudiants de Cambridge se mettent à nu pour la bonne cause