« Call Me Maybe », le lipdub aux torses nus d’Abercrombie & Fitch

ANGLETERRE – Décidément, le tube Call Me Maybe inspire l’internet. Après les Pom-pom girls des Miami Dolphins, c’est au tour de la marque Abercrombie & Fitch de dévoiler son libdub tout en torses nus. Et pour cause, l’uniforme imposé par la marque à ses vendeurs est bien plus connu et reconnu que son propre logo ! J’étais déjà complêtement addict de la chanson (non mais vous avez vu le corps de Holden Nowell dans le clip ?!!!), alors autant vous dire que Holden puissance 50 torses de jeunes éphèbes, je suis oui, oui, OUI !
By Sexy Poney pour Golem13.

 

Commentaires

Derniers Articles

 

LEGO lance un modèle de la Station Spatiale Internationale

The Witcher: un acteur de Game of Thrones au casting de la saison 2

Nike révèle une nouvelle chaussure autolaçante

Le Mexique s’expose à la Villette tout en couleur

Voici la plus grosse fleur du monde

Captain Tsubasa: le nouveau jeu vidéo Olive et Tom débarque !

Une pub Belge pour le café Douwe Egberts devient virale

Les images spectaculaires du blizzard qui a frappé le Canada

Lexus imagine des véhicules capables de se déplacer sur la Lune

Genève féminise ses panneaux de signalisation

Netflix dévoile un court-métrage inédit et bien barré de David Lynch

Ce Youtuber créé des Joy-Cons qui ont le desgin des manettes de la GameCube

A Pigalle, le terrain de basket Duperré fait peau neuve

« Imagine » de John Lennon adapté en comics

Les films du studio Ghibli débarquent sur Netflix France !

À 6 ans, il récolte 250 000 dollars pour l’Australie grâce à ses koalas en argile

Le Mérovingien pourrait être de retour dans Matrix 4 !

Eminem lâche un album surprise

Cet artiste réalise ses œuvres uniquement avec des jeans

La sortie de Cyberpunk 2077 est repoussée à septembre

Taika Waititi pourrait réaliser un film Star Wars

Daniel Craig est James Bond malgré lui dans cette pub pour Heineken

Netflix : comment profiter du catalogue US en France

Netflix et Ben & Jerry’s ont créé une glace Netflix & Chill’d