Un peintre Syrien transforme les dirigeants du monde en réfugiés

On les appelle « les migrants ». Ils sont les enfants des guerres, des dictatures, des cataclysmes ou de la misère. Aujourd’hui, ceux qui ont fui l’Irak, l’Afghanistan, la Syrie, la Libye, l’Erythrée ou la Somalie constituent la plus grande vague de migration jamais vue depuis la deuxième guerre mondiale.

Dans son projet baptisé « The Vulnérabilité Series », Abdalla Al Omari, réfugié syrien, a imaginé les puissants dans la peau de déplacés. Basé aujourd’hui à Bruxelles, l’artiste souhaite nous rappeler que nous sommes tous des êtres humains vulnérables. « La vulnérabilité est un cadeau que nous devrions tous célébrer,  personne n’est réellement tout-puissant » explique Abdalla. De Donald Trump à Angela Merkel, les toiles de l’artiste sont exposées en ce moment dans une galerie de Dubai.

Commentaires

Derniers Articles

 

Imma, la nouvelle influenceuse de synthèse

Les tournages de Avatar 2 et 3 sont terminés !

Une tapisserie animée sur l’histoire de Game of Thrones

La vape artistique de Brandon Mitchell

James Lewis reproduit des logos célèbres à main levée

Une boutique se lance dans la fabrication de colliers de nouilles !

John Wick 3 dévoile sa bande annonce

Nike lance des baskets auto-laçantes contrôlées par smartphone

Quand Stephen King sauve la rubrique littéraire d’un journal local

Une chapelle entièrement construite en noir et blanc façon Comics

Un immense disque de glace dans une rivière aux Etats-Unis

Le sable de cette plage ressemble à du popcorn

Ghostbusters 3 sortira en 2020 et dévoile son teaser !

Quand Daniel Ojanlatva interagit avec des films cultes

Un dessin animé Zelda réalisé par deux fans

Les plus belles photos prises avec un drone en 2018

Un miroir connecté pour tester de nouvelles coiffures en temps réel

« Spider-Man : Far from home » dévoile son trailer

Les sculptures en carton de Kai-Xiang Xhong

La plus belle librairie du monde se trouve en Argentine

Thanos rend visite aux Simpson

Un café de Tokyo lance une une glace « poop »

Utiliser des plaques d’égouts pour sérigraphier des t-shirts

Les vidéos virales de « Kid The Wiz » dans le métro