Irmela la retraitée tagueuse anti-nazis

Petite leçon de désobéissance civique ou quand le nettoyage devient de l’art.

Une petite vieille dame à un carrefour sort une bombe de peinture noire de son petit sac de laine et recouvre un graffiti ! Ne vous dites pas tout de suite que vous avez abusé de l’alcool ou d’une quelconque substance hallucinogène. Non. Vous avez peut-être tout simplement croisé Frau Mensah-Schramm. Cette honorable dame n’a rien contre l’art de rue. C’est notre inspiration de la semaine et on vous explique pourquoi.

Madame Irmela Mensah-Schramm parcourt les rues de Berlin depuis 25 ans pour éradiquer les inscriptions nazis. Cette retraitée allemande de 65 ans décollent les stickers, arrachent les affiches, recouvre de peinture noire les slogans tels que « les juifs au four », « les étrangers dehors ».

Malheureusement, le grand public et les médias généralistes classent ce type d’inscriptions racistes dans la catégorie graffiti. Souvent interrogée sur le sujet, la « madame Propre » des rues berlinoises aime rappeler qu’elle n’est « pas contre les graffiti en général ; seulement les slogans haineux et les symboles nazis ». Alors que certains voudraient distinguer le tag(moche, sale, aggrésif), du graffiti (joli, gentil, propre), Irmela Mensah-Schramm a sans doute trouver la vraie distinction entre bons et mauvais graffiti.

Pourtant, la police n’est pas particulièrement bienveillante à son égard. Selon un représentant de la police, ses actions constituent une «dégradation intentionnelle de biens ». Comme quoi, il n’y a pas d’âge pour se mettre au vandal. Surtout quand il s’agit de désobéissance civique.

THE HATE DESTROYER (Demo-version) from Fotogramma25 on Vimeo.

Récemment, deux réalisateurs italiens lui ont consacré un documentaire intitulé « The hater destroyer »(la destructrice de haine). Voici donc en action Irmela-The hate destroyer-Mensah-Schramm. ©Sophia Aït Kaci pour le site FatCap.org

 

Commentaires

Derniers Articles

 

WWF lance un pull de Noël qui dénonce une dure réalité

The Star Wars ou la bande-annonce créée avec les illustrations d’origine de 1975

Peaky Blinders a désormais sa gamme de spiritueux

Il joue le thème de Star Wars avec des calculatrices !

Ils craquent pour la boule de Noël « Piège de cristal »

Normandie : un street-artist fan de Dragon Ball transforme un ancien blockhaus

Les 25 photos les plus populaires de 2017 selon Flickr

Cette ligne activewear Harry Potter vous garantit la victoire

Le retour d’Olive et Tom en 2018 se dévoile dans un trailer !

Pour Hanukkah, Pornhub offre l’accès à sa plateforme Premium

Depuis 2003, cette famille s’amuse à créer la carte de Noël la plus moche

Quand des inconnus tentent d’imiter Chewbacca

Greenpeace convoque Voldemort, Dark Vador et Alien dans sa dernière campagne

Il crée des œuvres avec des objets du quotidien pour illustrer son obsession de l’ordre

Taïwan: ce coiffeur propose la coupe Donald Trump « Hair Tattoo »

Nike invente les baskets moches de Noël

Son faux restaurant devient N°1 sur Tripadvisor en 6 mois

Design : les 10 meilleurs posts Instagram par Dezeen

L’architecture délirante des arrêts de bus soviétiques par Christopher Herwig

Star Wars: Columbia lance une collection inspirée de l’Empire contre-attaque

Au Cambodge, ce photographe les prend en photo et leur offre leur premier portrait

New Spring : l’arbre à bulles de vapeur d’eau parfumée

Quand un restaurant rebaptise sa carte en hommage à Johnny Hallyday

La RATP transforme la station Duroc en station « Durock Johnny »

97fb58f85ee61b444f4cae5a6756bcc8vvvvvvvvvvvvvvvvv