Installation de 80 000 préservatifs au Centre Pompidou

Au Centre Pompidou, à Paris, l’artiste irlandais Bryan Mc Cormack installe une exposition éphémère et sonore de 80 000 préservatifs en plastique coloré.

L’oeuvre, baptisée Les sons de ma vie. Preservation is life, sera inaugurée mardi à l’occasion du dîner de gala de la Fondation de lutte contre le sida, Aides, au Centre Pompidou. Elle y restera jusqu’au 5 décembre.

« Le préservatif est associé au sida, à la contraception, à la sexualité, à la religion. Souvent on le cache ou on n’en parle pas. J’ai souhaité qu’on le regarde d’une autre manière, avec légèreté, d’une manière néo-pop », a expliqué Bryan Mc Cormack.

« Tout le monde connaît l’objet. Quand il est isolé, il est très sexuel. Mais quand on le reproduit par dizaines de milliers, le public perd ses repères », ajoute l’artiste.

À chaque étage résonnent des battements de coeur, de personnes d’âges différents. Au premier étage, l’artiste fait entendre « les battements très rapides d’un foetus dans le ventre de sa mère ». L’étage suivant, c’est le coeur d’un enfant de 7 ans qui bat. Au sixième étage, c’est celui de l’artiste lui même, 39 ans, qui accompagne les visiteurs.

Par ailleurs, la boutique du Centre Pompidou vend les préservatifs en plastique signés de l’artiste à 17 euros l’unité (23 $).

 
©radio-canada.ca

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement