400 jouets Star Wars exposés au Musée des Arts Décoratifs

Du 4 octobre 2012 au 17 mars 2013, une exposition retrace trente-cinq ans de l’histoire des jouets et des produits dérivés de cette saga. Elle est l’occasion de révéler cette incroyable production ludique qui ne cesse de se transmettre de génération en génération.

« Une des raisons pour laquelle j’ai fait Star Wars a été d’encourager les jeunes à développer leur imagination et faire preuve de créativité. Les jouets ne leur permettent pas seulement de rejouer les scènes du film mais les incitent à en créer de nouvelles et à devenir eux-mêmes conteurs. » George Lucas.

La richesse de l’univers créé par George Lucas a engendré une très grande quantité de jeux, jouets, bandes dessinées et produits dérivés en tous genres. L’exposition dévoile, dans une scénographie du collectif H5, une sélection de quatre cents jouets et objets issus principalement des gammes de figurines du fabricant Hasbro et de sa filiale Kenner.
Présenté dans l’ordre chronologique de la sortie des films, cet ensemble couvre également diverses étapes, du prototype au produit final, permettant aux visiteurs de découvrir les secrets de fabrication de jouets parmi les plus populaires de tous les temps.

Figurines articulées, poupées, déguisements, masques, vaisseaux, peluches…

Ces jouets proviennent tous d’une collection française, celle de ScienceFictionArchives.com, société fondée en 2008 par Arnaud Grunberg pour conserver et rendre accessible au public le fonds de plusieurs milliers d’objets relatifs à la science-fiction qu’il a commencé à réunir dès 1977, lors de la sortie de Star Wars. Cette collection offre le plus important panorama de jouets et jeux issus de la saga, dont certains seront dévoilés pour la première fois au public.

Star Wars se divise en deux parties. La première, les Épisodes I à III (sortis entre 1999 et 2005), raconte la chute d’Anakin Skywalker qui devient Dark Vador et de quelle manière la République Galactique se transforme progressivement en Empire. La seconde partie, les Épisodes IV à VI (sortis entre 1977 et 1983), suit Luke Skywalker, dans un voyage initiatique qui l’amènera jusqu’à la rédemption de son père.

Les six opus réalisés entre 1977 et 2005 ont été révolutionnaires notamment dans le domaine des effets spéciaux, qui ont permis à Lucas de réaliser sa vision et de marquer le public avec des images fortes et originales. Le succès a été tel qu’aujourd’hui Star Wars fait partie de la culture populaire et de la mémoire collective.

Star Wars bénéficie des contributions d’artistes de génie qui trouvent dans le film de Lucas matière à laisser éclater leurs talents : Ralph McQuarrie, ancien illustrateur chez Boeing, le premier à mettre en image le scénario, ou encore Joe Johnston, qui dessine quantité de vaisseaux et de story-boards. Mais une des images les plus fortes est celle de l’affiche réalisée en 1977 par Tom Jung. « Que la Force soit avec toi ! » inscrit en haut de la composition devient la phrase emblématique. L’image de Luke Skywalker brandissant son sabre laser et la Princesse Leïa assise au premier plan se détachent sur le casque noir de Dark Vador. Les frères Greg et Tim Hildebrandt, artistes du monde de l’heroic-fantasy et de la science-fiction, réalisent, à la demande de George Lucas, en 1977, une autre version de l’affiche sur un mode plus comic book. Reprise sur tous les emballages, elle est devenue une icône et sert d’affiche à l’exposition.

Bernie Loomis, alors président du fabricant américain Kenner acquiert la licence mondiale Star Wars un mois avant la sortie du film en mai 1977 et met en marche le processus de création d’une ligne de jouets basée sur les personnages et les univers du film. Le succès colossal avait créé une très forte demande chez les enfants. Nöel, n’étant que sept mois plus tard, les délais pour la fabrication des figurines étaient trop courts. Deux décisions sont alors prises : d’abord il prit le pari de vendre en magasin le « Early Bird Certificate Package », une enveloppe contenant un certificat d’achat des quatre premières figurines qui seront reçues quelques mois plus tard. Ensuite, les figurines vont mesurer environ dix centimètres. Ce choix permet de rendre les jouets accessibles à tous les budgets. Cette option est devenue la norme chez les fabricants de jouets, et plus de 30 ans après, elle est toujours d’actualité. Ces idées audacieuses et risquées furent un grand succès. Les « packages » dont la quantité était limitée à cinq cent mille ont été intégralement vendus.

Pour chaque pays, Kenner fait appel à des distributeurs locaux pour commercialiser sa production ; soit des filiales, soit des partenaires avec lesquels la société a déjà des liens commerciaux. En France, les jouets sont confiés à Meccano. Plus de 250 millions de figurines sont vendues dans le monde de 1978 à 1983. Les douze premières qui ont été le plus collectionnées et qui sont aujourd’hui les plus recherchées dans leurs boîtes d’origine sont : La Princesse Leïa, Luc Skywalker (Luke Skywalker), Chiquetaba (Chewbacca), D2-R2 (R2-D2), Z-6PO (C-3PO), Yan Solo (Han Solo), Dark Vador (Darth Vader), Ben (Obi Wan) Kenobi, le Soldat Impérial (Stormtrooper), le Jawa, l’Homme des Sables (Sand People) et le Commandant de l’Etoile Noire (Death Squad Commander). En 2012, une collection complète de figurines Star Wars comporte près de 2500 personnages.

Parallèlement, depuis 1977, une centaine de modèles de vaisseaux a également été fabriquée. Le chasseur X, le chasseur Tie et l’aéroglisseur sont les premiers à faire leur apparition. Le célèbre chasseur Tie de Dark Vador les rejoint en 1979. Ces vaisseaux de l’espace aux différentes fonctions sont très vite habités par les figurines, l’enfant pouvant ainsi se plonger dans l’aventure en rejouant les scènes du film.

Face au succès que connaissent ces modèles, chaque nouvel épisode crée son vaisseau phare. C’est le cas du AT-AT dans L’Empire contre-attaque, haut de 60 centimètres, ou bien de la Navette Impériale qui reste la vedette de la scène d’ouverture du Retour du Jedi.

Kenner reproduit aussi la course poursuite en speeder bike au milieu de la forêt d’Endor, moment fort du Retour du Jedi. Ce véhicule, qui possède un système ingénieux à ressort, peut exploser en vol, comme dans le film.

En plus des figurines, une gamme de douze poupées enrichit la ligne Star Wars. R2-D2, Chewbacca et le Jawa sont aussi reproduits en peluche dès La Guerre des étoiles, d’autres personnages comme les Ewoks apparaissent à l’occasion de la sortie du Retour du Jedi. Depuis 1978, pour que les enfants puissent entrer dans la peau de leurs héros, ils ont également à leur disposition des masques produits par le fabricant français César représentant Dark Vador, Chiketaba, l’Homme des Sables et le soldat impérial. Le masque de C-3PO était incorporé aux panoplies vendues par le fabricant français Le Panache Blanc comprenant une veste, un pantalon, et même un pistolet laser.

Une centaine de figurines est produite durant les années que couvrent les trois premiers films. Au début des années 1990, alors que le phénomène Star Wars est un peu tombé en sommeil faute de nouveaux films, Lucasfilm relance la franchise avec de nouveaux romans Star Wars. Puis, en 1995, Hasbro commercialise une nouvelle gamme de figurines en magasin. Deux ans plus tard, Star Wars triomphe à nouveau sur les écrans sous forme d’une édition spéciale et la mise en chantier de trois nouveaux films est annoncée.

La plupart des objets présentés dans l’exposition couvre la première trilogie – La Guerre des étoiles™ (1978), L’Empire contre-attaque™ (1980) et Le Retour du Jedi™ (1983). Les enfants découvriront les jouets avec lesquels jouaient leurs parents : incarner des héros et personnages extraordinaires, rejouer des scènes, collectionner des beaux jouets, s’approprier l’univers de films magiques. Jamais dans l’histoire du cinéma ni celle du jouet, un tel phénomène ne s’était produit.

Les enfants trouveront également les jouets édités par Hasbro qui couvrent les derniers épisodes (La Menace fantôme, L’Attaque des clones et La Revanche des Sith), jusqu’à la collection 2012. L’ampleur de la collection est montrée dans des vitrines classées par gammes de jouets, par pays, par typologie mais également sous forme de saynètes recréant des scènes mythiques des films : le désert de Tatooine, Endor et le village des Ewoks, l’attaque de l’Etoile de la Mort mais aussi l’Arène de Geonosis. Les plus grands apprécieront les objets uniques que sont des sculptures originales en cire des figurines, des moules pour les poupées, des plâtres pour la réalisation des masques, des prototypes de jouets jamais sortis, des photographies retouchées à la main utilisées sur les blisters, des prototypes d’emballage et des épreuves d’imprimerie, des présentoirs de magasin d’époque… Ils découvriront aussi des tableaux et des illustrations qui ont véhiculé l’imagerie Star Wars sur tous les produits. Le visiteur entendra des sons devenus icôniques comme celui du sabre laser et la voix de Dark Vader.

Une sélection de sept jeux vidéo sur console et PC basée sur le film met en évidence l’évolution graphique depuis Star Wars : The Empire Strikes Back sorti en 1983 sur Atari 2600 jusqu’à The Old Republic (2011). Kinect Star Wars, le tout dernier (avril 2012), invite le joueur à être sa propre manette et propose ainsi de nouvelles expériences immersives. http://www.lesartsdecoratifs.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

Ce pont suspendu en verre donne des frissons

Les Tamagotchi sont de retour !

Ce chorégraphe met les monuments en mouvement au Panthéon

Les bars avec lancer de haches débarquent en France

Il photographie les mêmes passants pendant 9 ans

Game of Thrones: Nike lance des sneakers Khaleesi

Montréal : ce pont s’illumine au rythme des tweets

Des maisons en kit à acheter sur Amazon

Une « Fury Room » ouvre à Paris. Venez tout casser !

Vous prendrez bien un café en 3D ?

Tout quitter pour voyager avec son chat dans un camping-car

Le Robert lance « 60 dessins pour ne plus faire de fautes »

La série animée des Monchhichi débarque sur TF1

Halloween : des hologrammes terrifiants pour la maison

Des milliers de livres publiés avant 1942 en accès libre

Cyclistes, cette écharpe airbag est faite pour vous !

Cette artiste réalise d’incroyables perruques en papier

1875, les premières photos d’Halloween

Une maison Wes Anderson est maintenant disponible sur Airbnb

Ce chauffeur de taxi new-yorkais a pris ses clients en photo pendant 30 ans

Lancement d’une tente flottante pour camper sur l’eau

Un burger bleu pour dire adieu à Colette

Les Nouveaux Mutants : premier trailer pour le spin-off de la saga X-Men

Porg, la nouvelle coqueluche du prochain Star Wars

24458457cc3aa5b795faeae241ec80eayyyyyyyyyyyyyyyyyyy